L’EUROPE INQUIÈTÈE DE LA MENACE TERRORISTE AU MAGHREB

L’EUROPE INQUIÈTÈE DE LA MENACE TERRORISTE AU MAGHREB

453
0
PARTAGER

Le récent attentat dans un musée de la capitale tunisienne qui a fait
une vingtaine de morts et une quarantaine de blessés tous des
touristes pour la plupart a réveillé les vieilles peurs des pays
européens craignant de faire les frais de ce regain.

De plus, inquiétés par les dernières menaces de Dech qui a publié la
liste de ses cibles prioritaires qui comprend, L’Algérie, la Tunisie
et le Maroc, l’UE pense à la mise en place d’une nouvelle stratégie
pour prendre les devants et endiguer un danger qui pourrait se
présenter rapidement à ses portes de sa rive sud de la méditerranée au
moment également où plusieurs de ses capitales se trouvent dans le
viseur des combattants et des illuminés de l’Etat Islamique.

Désormais, des défis majeurs se présentent à Bruxelles afin de faire
face à cette situation inquiétante au plus point qui nécessite une
coopération sécuritaire accrue avec les pays du Maghreb: accroître le
soutien pour une politique répressive préventive des milieux
terroristes dans le respect des normes admises en matière de respect
des droits de l’homme, neutraliser à travers cette aide les réseaux
mafieux de trafic des êtres humains, et surtout veiller à prévenir
l’acheminement en Europe de terroristes par Daech sous la couverture
de l’immigration clandestine.

Mais la véritable réponse à cette menace ne peut venir que des pays du
Maghreb qui devraient profiter de cette situation pour s’engager dans
une véritable politique sécuritaire commune qui passerait par une
force dédiée regroupant les trois pays de la région sous un
commandement par alternance..

Commentaires