L’EUROPE VISERA-T-ELLE LES CÔTES MAROCAINES DANS SA GUERRE CONTRE LES PASSEURS

L’EUROPE VISERA-T-ELLE LES CÔTES MAROCAINES DANS SA GUERRE CONTRE LES PASSEURS

598
0
PARTAGER

Alors qu’elle vient de décider de la mise en place d’une force
militaire et d’un dispositif d’attaques ciblant en amont les passeurs
de migrants clandestins, en général des propriétaires de rafiots et
principalement sur le flanc sud de la méditerranée, la question est de
savoir aujourd’hui, si ce ciblage va s’étendre à d’autres pays de la
région autres que la Libye. Certes cet état livré à lui-même est le
plus grand pourvoyeur d’embarcations qui portent vers les côtes
italiennes proches avec à leur bord leur lot quotidien de pauvres
hères victimes du trafic d’êtres humains et donc le plus visé par la
décision européenne, mais il n’est pas exclu que cette mesure
exceptionnelle ne soit étendue à d’autres pays comme la Tunisie proche
et dans une moindre mesure le Maroc, pays de départs des migrants
clandestins qui a la particularité d’être proche de l’Espagne , un
état membre de l’Union Européenne dont l’armée fera partie de la force
aérienne mobilisée pour mener des raids contre les bateaux susceptibles
de traverser la méditerranée et les résidences de leurs propriétaires
repérés au préalable par un système de recueil d’informations
sophistiqué que se partageront les pays européens engagés dans cette
nouvelle guerre qui doit avoir au préalable le feu verts des
Nations-Unies. L’espace aérien marocain sera–t-il ouvert à ses
frappes au titre de la coopération traditionnelle avec l’Europe pour
bloquer les flux migratoires..

Commentaires