Levée visas: l’UE veut mettre en garde les ressortissants bosniens et d’Albanie

Levée visas: l’UE veut mettre en garde les ressortissants bosniens et d’Albanie

317
0
PARTAGER

« Si la Commission (européenne) constate un abus systématique (de la suppression de l’obligation des visas), la libéralisation des visas, la liberté (de voyager sans visa) sera automatiquement retirée », a mis en garde la commissaire européenne chargée des Affaires intérieures, Cécilia Malmström, au cours d’une conférence de presse à Sarajevo.

Les pays de l’UE ont donné le 8 novembre leur accord pour lever l’obligation de visas pour les Bosniens et les Albanais, tout en se réservant la possibilité de revenir en arrière en cas d’afflux d’immigrants.
Mme Malmström et le secrétaire d’Etat belge à la Politique de migration et d’Asile, Melchior Wathelet, ont rencontré à Sarajevo le Premier ministre bosnien, Nikola Spiric, ainsi que les ministres de la Sécurité et de la Justice pour s’informer notamment de la campagne qui doit être lancée dans le pays pour expliquer aux Bosniens leurs droits et obligations lorsqu’ils voyageront en Europe.

« Ne sapez pas le signal donné par les pays membres. C’est un vrai signal de confiance à l’égard de la Bosnie », a appelé pour sa part M. Wathelet.
A Tirana, M. Wathelet a précisé: « la libéralisation doit être utilisée pour ce qu’elle est, une facilité pour voyager, mais elle ne donne pas de droit au travail ou celui de demander l’asile dans un pays de l’UE ».

Les autorités albanaises ont commencé il y a plusieurs mois une large campagne d’information pour expliquer aux Albanais « les droits et les responsabilités émanant du système de la libéralisation des visas ».

L’UE a levé en décembre 2009 l’obligation de visas pour les ressortissants de Serbie, de Macédoine et du Monténégro.
Cette mesure a été suivie toutefois de l’afflux au début de l’année dans certains pays membres de plusieurs centaines de demandeurs d’asile venus du Sud de la Serbie et de Macédoine.
Une nouvelle vague a été recensée récemment en Suède notamment et la Serbie s’est engagée à renforcer ses contrôles.

 

Commentaires