L’explosion d’un dépôt d’armes en Libye fait 19 morts

L’explosion d’un dépôt d’armes en Libye fait 19 morts

161
0
PARTAGER

«Dix-neuf personnes sont mortes dans l’explosion d’Al-Rajma», a déclaré à l’AFP un médecin à l’hôpital Al-Jala.

Nasser Tumi, qui enregistre les victimes à l’hôpital Al-Jala, avait auparavant fait état de «12 morts et 26 blessés» dans deux explosions simultanées à la base militaire Al-Rajma, au sud-est de Benghazi.

«Les deux explosions ont eu lieu à 18h30 (16h30 GMT). Les victimes ont commencé à arriver à l’hôpital une heure plus tard», a-t-il dit.

Un journaliste de l’AFP, présent à l’hôpital, a vu 11 corps à la morgue, certains complètement défigurés et brûlés. Les corps étaient enveloppés dans des couvertures et alignés sur le sol, alors que les médecins se pressaient pour soigner les blessés.

Les explosions ont été ressenties par des habitants vivant à une dizaine de kilomètres de la base. Les habitants ont dit que leurs fenêtres avaient bougé et qu’un brasier était visible dans la nuit, alors que des ambulances transportaient en trombe des victimes vers l’hôpital.

«Mes parents vivent dans le secteur. Ils ont entendu deux fortes explosions simultanées. J’étais dans un autre hôpital et j’ai vu deux femmes mortes. On m’a dit qu’elles étaient décédées après que leurs maisons se sont effondrées sur elles», a raconté Walid Werfelly, 32 ans.

«Nous avons une grosse explosion dans un dépôt d’armes. Nous ignorons s’il s’agit d’un raid aérien ou d’un acte de sabotage», a déclaré Moustapha Gheriani, un porte-parole du Conseil national établi par l’insurrection à Benghazi, la deuxième ville de Libye.

«La ville entière a tremblé», a-t-il ajouté.

Un blessé, Anwar Mahmoud al-Tajouri, a déclaré qu’un incendie s’était déclaré dans un des dépôts d’Al-Rajma puis s’était propagé au second.

«Vers 18h30 (16h30 GMT), le feu a pris dans l’un des dépôts de munitions et s’est propagé au second au bout de cinq minutes. La seconde explosion a été beaucoup plus forte, il y a eu beaucoup de morts. Nous étions dans une voiture qui a été renversée par le souffle», a-t-il dit.

«Après la première explosion, nous sommes partis. Quand les pompiers sont arrivés, ils se sont trouvés au milieu de la seconde explosion», a ajouté ce témoin.

«Il y avait des armes lourdes à l’intérieur, des gens qui prenaient des armes pour les apporter à Ajdabiya», ville située à 160 kilomètres au sud de Benghazi et également tenue par l’insurrection.

«Des maisons aux alentours se sont écroulées et des bergers ont été tués», a rapporté le témoin.

Selon des habitants, la base militaire d’Al-Rajma, située à quelque 20 kilomètres de Benghazi, est le principal dépôt d’armes de la région.

 

 

AFP_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires