L’exportation du sucre soumise à une autorisation préalable (communiqué)

L’exportation du sucre soumise à une autorisation préalable (communiqué)

149
0
PARTAGER

Un communiqué du ministère délégué auprès du Premier ministre chargé des affaires économiques et générales indique que la première décision a été prise par le ministère du commerce extérieur, et le ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, tandis que la deuxième décision émane conjointement des ministères des affaires économiques et générales, de l’économie et des finances, et de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies.

Les deux décisions visent a réglementer l’opération d’exportation du sucre « après que le gouvernement ait constaté, dans le cadre de son suivi constant de la situation de l’approvisionnement du marché national en produits alimentaires, que des quantités importantes de sucre raffiné au Maroc sont exportées à des pays étrangers ».

Il s’est avéré que les prix modérés appliqués au Maroc pour cette denrée vitale -par rapport à ceux pratiquées sur les marchés mondiaux-, en raison de soutien accordé par la caisse de compensation, sont mis à profit pour s’adonner à ce commerce.

« Les deux décisions visent à faire cesser ces pratiques préjudiciables à l’économie nationale, prévenir toute rupture de l’équilibre entre l’offre et la demande sur le marché national en cette denrée, maintenir l’approvisionnement normal et régulier des marchés dans toutes les provinces du Royaume et empêcher ainsi tout détournement du soutien accordé par l’Etat », précise la même source.

Le gouvernement s’attachera scrupuleusement à l’application des dispositions de la loi sur la concurrence et les prix et agira avec rigueur contre la spéculation qui porte atteinte au pouvoir d’achat des citoyens, à l’économie nationale et à la concurrence loyale, indique le communiqué.

L’on relève que les prix du sucre connaissent actuellement des augmentations importantes sur les marchés mondiaux à cause d’un déséquilibre entre l’offre et la demande.

Le gouvernement intervient à travers la Caisse de compensation pour soutenir cette denrée vitale, par souci de préserver le pouvoir d’achat des citoyens. Le montant de ce soutien équivaut à 5 dh par kg de sucre.

 

____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires