PARTAGER
Encore une mauvaise illustration des limites de la liberté de la presse et un mauvais procès fait au Maroc ce soir dans l’émission à succès de Canal Plus, « Le Petit Journal’ très suivi par le public français pour son ton caustique et décalé. Le sujet de l’expulsion d’une équipe de tournage de cette émission sera longuement abordé par son journaliste Martin Weil, après qu’il ait été reconduit ce week-end avec son équipe à l’aéroport de Casablanca puis mis dans un avion à destination de Paris..Les autorités marocaines lui reprocheraient d’être venu tourner un sujet sans les autorisations nécessaires et les démarches administratives préalables et indispensables en pareil cas, ce qu’il confirmera ou infirmera ce soir à l’antenne.
Cette équipe avait jugé intéressant de tourner un sujet sur l’affaire qui a fait grand bruit de l’agression à leur domicile de deux homosexuels de la ville de Béni-Mellal ainsi que d’autres affaires de ce genre probablement sur l’intolérance croissante dans le royaume. Gênées par cette mauvaise publicité, les autoritès ont réagi en amont en bloquant le tournage sous le prétexte de l’absence des autorisations, souvent sortie dans des cas similaires. La mauvaise publicité pour le Maroc n’en sera que plus grande ce soir sur la chaîne « Canal Plus » toujours très inspirée quand il s’agit de montrer des clichés nuisant au Maroc.
Par Jalil Nouri

Commentaires