L’HEURE DE VÉRITÉ DU CHEF DU GOUVERNEMENT ABDELILAH BENKIRANE

L’HEURE DE VÉRITÉ DU CHEF DU GOUVERNEMENT ABDELILAH BENKIRANE

791
0
PARTAGER

Invité du centre de recherche « TIZI », le premier ministre s’est prêté
plus d’une heure durant, dans une salle comble de l’Ecole Hassania des
Travaux Publics, à un exercice périlleux de transparence et de
franchise dont l’assistance ne le croyait guère capable. L’occasion
pour lui, de relever les points forts mais également les défaillances
du gouvernement .

Le chef du parti islamiste du PJD qui dirige la coalition
gouvernementale et de l’exécutif reconnait tout de go que son équipe a
échoué, dans ses deux versions et depuis trois années maintenant, dans
trois domaines hautement sensibles identifiés comme étant celui de
l’éducation, celui de la santé ainsi que celui de l’emploi. Et le
premier ministre de se féliciter à propos de ce dernier, d’avoir
supprimer directement l’accès direct à la fonction publique et d’avoir
mis fin aux manifestations des diplômés chômeurs.

Concernant la polémique autour de son patrimoine, Benkirane a répondu
net qu’il n’a rien caché à la Cour des Comptes et qu’il a la
conscience tranquille.

Sur le volet du gel du projet de loi sur la violence faite aux femmes,
il a précisé qu’il s’agit d’un simple report pour une amélioration du
texte initial. Et pour clore en beauté son intervention, le chef du
gouvernement s’est voulu clair à l’adresse de l’opposition, en
soulignant que si les gouvernements précédents avaient pour habitude
de céder aux pressions de l’opposition, ce ne sera jamais son cas.

Commentaires