PARTAGER

On en connaît désormais un peu plus sur les auteurs, du moins un, des affiches qui ont été placardées dans plusieurs endroits à Tétouan et qui excommuniaient les personnes ne faisant pas leur prière ou se détournaient de l’islam.

Dans un communiqué publié hier, le ministère de l’Intérieur indique avoir interpellé un homme impliqué dans la distribution de tracts et d’affiches à caractère extrémiste à Tétouan.

Lors d’une perquisition effectuée à son domicile, la police a mis la main sur des livres appelant au djihad, des manuels pour la fabrication d’explosifs et des armes et aussi des disques à la gloire de l’organisation terroriste Daesh.

Placé en garde à vue, l’accusé sera présenté à la justice dès la fin de l’enquête, poursuit le communiqué du ministère.

Pour rappel, ces affiches ont été collées sur plusieurs bus de la société « Vitalis » à Tétouan et appelaient à juger les personnes qui insultent Dieu, la religion ou ne font pas la prière.

Commentaires