LIBERTÉ DE LA PRESSE . LE MAROC EN BAS DU CLASSEMENT

LIBERTÉ DE LA PRESSE . LE MAROC EN BAS DU CLASSEMENT

506
0
PARTAGER

Le royaume semble s’être habitué à occuper les dernières places dans le classement mondial en matière de liberté de la presse.

L’ONG spécialisée dans ce domaine, « Reporters sans Frontières » qui dresse un classement annuel, place le Maroc à la 150 ème place sur 180 pays alors qu’il occupait la 156 éme dans le précédent, une avancée peu significative.

Il faut reconnaître que le pays a connu depuis quelques années
quelques progrès mais il reste beaucoup à faire. A commencer par le nouveau code de la presse qui tarde à venir et dont la principale mesure et la plus attendue sera l’annulation des peines privatives qui ont conduit en prison de nombreux journalistes par le passé pour délit de presse.

Plusieurs procès retentissants ont valu aux autorités des reproches de la part de pays proches et amis égratignant au passage l’image du royaume au moment où il dépensait sans compter pour soigner sa notoriété à l’étranger. Alors que la profession s’apprête à vivre sous un nouveau régime juridique une fois que le nouveau code de la presse sera adopté et que les conditions matérielles des journalistes se sont sensiblement améliorées, l’état rechigne toujours à soutenir
et accompagner la presse électronique qui connait un boom
spectaculaire en mettant fin à la suprématie des médias traditionnels.

Commentaires