PARTAGER

Cinq soldats des troupes loyales au gouvernement libyen internationalement reconnu ont été tués et dix-huit portés disparus vendredi après l’attaque par le groupe Etat islamique (EI) d’un poste de contrôle militaire dans l’est de la Libye, selon l’agence LANA, proche du gouvernement reconnu.

« Cinq soldats on été tués (…) et dix-huit autres sont portés disparus après une attaque menée par la branche libyenne du groupe Etat islamique », a écrit l’agence LANA. Cette attaque a visé « un checkpoint sur une route dans le désert entre Ajdabiya et Tobrouk », dans l’est du pays, a-t-elle précisé.

Le poste attaqué se trouve à seulement 170 km du quartier général du parlement reconnu de Tobrouk, a ajouté LANA.

Commentaires