Libye: bombardements au sud-ouest de Benghazi

Libye: bombardements au sud-ouest de Benghazi

208
0
PARTAGER

Le bruit de l’avion pouvait être entendu dans le centre de Benghazi, le bastion de l’insurrection libyenne. Deux champignons de fumée se sont élevés dans le ciel, à plusieurs kilomètres du centre de Benghazi, suivis d’un éclair.
Des explosions ont rythmé toute la nuit, sans que l’on puisse déterminer s’il s’agissait de bombardements ou de tirs de batteries anti-aériennes.
Le régime de Tripoli a accusé dans la nuit de vendredi à samedi les insurgés de violer le cessez-le-feu en s’attaquant à des forces loyales au régime dans la région d’Al Magrun, à environ 80 km au sud de Benghazi.
« Des milices armées ont commencé il y a quelques minutes à tirer (sur les forces libyennes) dans la ville d’Al Magrun », a déploré le vice-ministre des Affaires étrangères Khaled Kaaim. « Le bombardement continue », a-t-il ajouté. « L’armée n’entreprend aucune action contre eux, parce que nous ne voulons pas violer le cessez-le-feu » annoncé vendredi par Tripoli pour se conformer à une résolution de l’ONU votée jeudi, a-t-il affirmé.
Le régime libyen, sous la menace de frappes aériennes après une résolution de l’ONU, a annoncé vendredi un cessez-le-feu, accusant les insurgés de le violer, alors que Washington affirmait que Tripoli ne respectait pas la trêve.
Le président américain Barack Obama a menacé le numéro un libyen Mouammar Kadhafi d’une opération militaire si les attaques contre les civils se poursuivaient, et un sommet Union Européenne-Union Africaine-Ligue arabe est prévu samedi à Paris.
Selon l’ambassadeur de France à l’ONU, Gérard Araud, une intervention militaire internationale pourrait avoir lieu « dans les heures » suivant ce sommet. « Je pense qu’après le sommet, dans les heures qui suivront, nous lancerons l’intervention militaire », a-t-il déclaré à la BBC.
Jeudi soir, le Conseil de sécurité de l’ONU a voté en faveur d’un recours à la force contre les troupes de Kadhafi, ouvrant la voie à des frappes aériennes après plus d’un mois d’une insurrection réprimée dans le sang. Elle autorise « toutes les mesures nécessaires » pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu.

 

AFP_____________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires