Libye: risque de pénurie alimentaire

Libye: risque de pénurie alimentaire

219
0
PARTAGER

« Les informations dont nous disposons indiquent que la situation humanitaire en Libye s’aggrave d’heure en heure » a déclaré le directeur adjoint des opérations du CICR Dominik Stilhart. La Libye est en outre menacée d’une rupture d’approvisionnement en nourriture. « La Libye importe pratiquement tous ses vivres et la chaîne d’approvisionnement est en danger de s’effondrer » a indiqué la porte-parole du PAM Emilia Casella, lors d’un point de presse, précisant que les importations alimentaires n’arrivaient plus dans les ports et que la distribution en était compromise en raison des violences. La Libye a « une production limitée de blé, d’olives, et d’orge dans une petite zone autour de Benghazi, mais ce n’est pas assez pour subvenir aux besoins de la population » a-t-elle ajouté.

Le PAM utilisait avant les récents événements une route à partir de la ville côtière de Benghazi et à travers le désert pour livrer de l’aide alimentaire à quelque 260,000 personnes déplacées au Tchad. Cette aide est désormais interrompue, les bateaux d’approvisionnement étant déroutés en raison des violences. Par ailleurs une porte-parole du Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a indiqué que de nombreuses personnes voulant quitter le pays étaient prises au piège et ne pouvaient partir. « Nous sommes préoccupés par le fait que de nombreuses personnes qui voudraient fuir sont prises au piège » a déclaré Melissa Fleming.

Fleming a indiqué qu’un très petit groupe de Libyens vivant dans des villages près de la frontière a pu fuir vers la Tunisie. « Nous recevons des informations de gens qui ont pu fuir selon lesquels le voyage est terrifiant, ils ont été harcelés en chemin, dépossédés de tous leurs biens, ils arrivent juste avec leurs vêtements sur le dos » a dit la porte-parole. « Les Libyens sont particulièrement visés, surtout s’ils viennent de l’intérieur du pays » a-t-elle précisé.

Quelque 22.000 personnes, essentiellement des travailleurs migrants dont de nombreux Tunisiens ont fui vers la Tunisie, selon des chiffres du gouvernement tunisien cités par le HCR. Environ 40.000 personnes ont pu atteindre l’Egypte et la Tunisie au cours des derniers jours, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Emilia Casella a averti que si les véhicules et les personnes ne pouvaient circuler en Libye, « cela affecte la possibilité d’approvisionner le pays ». Le PAM a indiqué étudier d’autres moyens de faire parvenir une aide alimentaire à l’intérieur de la Libye « si et quand la sécurité le permet ».

 

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires