Ligue Champions/Coupe CAF (8è finale):Les clubs marocains ont le vent en poupe...

Ligue Champions/Coupe CAF (8è finale):Les clubs marocains ont le vent en poupe avant de reprendre les joutes continentales

158
0
PARTAGER

Le Wydad de Casablanca reçoit, samedi au complexe sportif Mohammed V, le TP Mazembe, tenant du titre, en huitième de finale aller de la ligue des Champions, qu’il abordera avec toute la sérénité qui s’impose pour disputer sous de bonnes auspices le match retour qui s’annonce d’ores et déjà palpitant.

 

Avant de penser à ce duel, les Wydadis ont entamé de la plus belle des manières leur préparation en s’imposant dans l’antre du champion en titre de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), le FUS de Rabat, sur le score minime de 1 but à 0, le week-end dernier, dans le cadre de la 25è journée du championnat national de première division de football.

 

Ce même FUS avait causé tous les problèmes du monde à TP Mazembe en finale de la Super Coupe d’Afrique qu’il avait perdue au terme de la séance des tirs au but.

 

Le WAC croisera le fer cette fois-ci non pas à un club méconnu sur la scène africaine, mais plutôt à une formation aguerrie aux joutes continentales, avec à la clé deux titres consécutifs de ligue des Champions et une participation des plus honorables à la dernière édition de la Coupe du monde des clubs, où il a été défait en finale par l’Inter de Milan (3-0). L’entraineur du WAC Fakhreddine Rejhi est déjà averti.

 

Pour ce faire, les co-équipiers du portier des Lions de l’Atlas Nadir Lemyaghri doivent cravacher dur s’ils espèrent continuer leur aventure africaine et remporter un trophée qu’ils n’ont plus soulevé depuis 1992.

 

Même s’il sera privé des services de son latéral droit Ayoub Kahliki et attaquant Mustapha Allaoui, qui ont accumulé deux cartons jaunes, le WAC dispose de tout l’arsenal humain et technique nécessaire pour signer un bon résultat lors de cette confrontation et redorer le blason du football marocain.

 

Dans l’autre camp, les « Corbeaux », ont recruté plusieurs joueurs cette saison dont l’attaquant congolais Eric Bokanga, qui était en fin de contrat au Standard de Liège, Mwana Samata (19 ans), attaquant de Simba Sport (Tanzanie) et Patrick Ocham, milieu ougandais du même club.

 

Par ailleurs, le TP Mazembe mène en tête du championnat national de la RDC avec 7 points, malgré le nul (1 but partout) concédé lors de la troisième journée contre son grand rival Lupopo, soit le dernier test avant de faire le voyage à Casablanca.

 

Lors des deux précédentes journées, les protégés de Lamine N’Diaye avaient largement dominé leurs adversaires en s’imposant sur des scores fleuves (4-1 et 8-0).

 

Sérénité, rigueur et discipline, sont donc des pré-requis pour sortir sans les moindres dégâts de cette finale avant la lettre, où le public casablancais est appelé à soutenir inlassablement les Rouges pour tenter d’assurer la qualification au prochain tour à domicile.

 

L’autre représentant du football marocain en cette compétition, à savoir le Raja de Casablanca, devra attendre le 6, 7 ou 8 mai prochain pour disputer, en un seul match décisif à Casablanca, le huitième de finale contre l’équipe ivoirienne de l’ASEC Mimosa, en raison de la situation politique en Côte d’Ivoire.

 

En Coupe de la CAF, le trio FUS de Rabat (tenant du titre), Difaa El Jadida et Moghreb de Fès, continue son aventure africaine, en affrontant, respectivement, Primeiro de Agusto (ANG), AS Adema (MAD), et El Khartoum (SOU).

 

Les Fussistes n’ont d’autre alternative que de s’imposer dimanche à domicile avec le large score possible pour se prémunir de tous aléas lors du match retour au stade Nacional de la Cidadela, qui dispose d’une capacité d’accueil de 60.000 places.

 

Les poulains de Houcine Ammouta auront à cÂœur de signer une performance similaire à celle de la saison écoulée qui a redonné la crédibilité au ballon rond national à l’échelle continentale.

 

Or, ils devront disputer ce match tout en gardant les pieds sur terre car les Angolais sont eux aussi en recherche d’une identité sur le plan africain et ont l’avantage de recevoir lors du match retour.

 

De son coté, le Moghreb de Fès retrouvera en un duel arabe le club soudanais d’El Khartoum qui s’annonce à sa portée à condition de ne pas commettre d’erreurs et profiter au maximum des opportunités qui se présentent pour lui.

 

Les protégés de Rachid Taoussi doivent trouver rapidement la brèche dans la défense adverse, qui sera certainement soudée devant sa cage pour sortir avec le minimum de dégâts.

 

Enfin, le Difaa El Jadida, qui a poinçonné de la plus belle des manières son billet pour ce tour, en battant les Tunisiens de l’olympique de Béja (aller 0-2, retour 3-0), retrouvera la formation malgache de l’AS Adema.

 

Les Doukkalis partiront favoris lors de cette confrontation, du moins sur papier, mais devront se méfier de cette équipe peu connue au niveau continental, ce qui les contraint à assurer leur qualification à El Jadida, tout en ne concédant le moindre but à domicile.

 

 

Voici le programme:

 

- Samedi:

 

Ligue des Champions (1/8è de finale).

 

20h30 : Wydad Casablanca – TP Mazembe au complexe Mohammed V.

 

- Dimanche:

 

Coupe de la CAF (1/8è de finale).

 

17h30 : Difaâ El Jadida – AS Adema (MAD) au Stade El Abdi.

 

18h00 : Moghreb de Fès – El Khartoum (SOU) au complexe sportif de Fès.

 

20h00 :FUS de Rabat – Primeiro de Agusto (ANG) au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires