L’IMSO, une organisation internationale au service de la sécurité maritime

L’IMSO, une organisation internationale au service de la sécurité maritime

315
0
PARTAGER

Il s’agit d’une organisation intergouvernementale qui surveille des services publics de télécommunications de sécurité tels que les services de sécurité maritime du système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM), institué par l’Organisation maritime internationale (OMI).

Elle assure également les mécanismes de veille de détresse, les télécommunications pour la coordination des opérations de recherche et de sauvetage, les émissions de renseignements sur la sécurité maritime (RMS), les télécommunications générales, les services de sécurité aéronautique AMSRS conformément aux normes et pratiques recommandées (SARP), établies par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

L’IMSO joue aussi le rôle de coordonnateur LRIT international, désigné par l’OMI pour coordonner la création et le fonctionnement du système d’identification et de suivi des navires à grande distance (LRIT) dans le monde entier.

Fondée sur les dispositions de la convention portant création de l’organisation internationale de télécommunications mobiles par satellites, qui définit les services publics tels que les services satellitaires requis pour le SMDSM qui sont soumis à une surveillance internationale, l’IMSO dispose d’un contrat de partenariat public-privé avec Inmarsat Ltd pour la fourniture desdits services publics.

L’IMSO collabore étroitement avec l’OMI, l’OACI, l’union internationale des télécommunications (UIT) et d’autres organisations internationales concernées, ainsi qu’avec la société privée Inmarsat Ltd afin de mettre au point des recommandations, des normes et des pratiques d’exploitation capables d’améliorer les services publics.

Les liens particuliers qui unissent l’Organisation à l’OMI sont entretenus et favorisés par les rapports régulièrement présentés au Comité de la sécurité maritime de l’OMI au sujet de la fourniture et de la qualité des services satellitaires du SMDSM, et par la continuation de travaux détaillés sur la mise en place du système international LRIT.

 

Commentaires