L’infrastructure sportive à Nador : de grandes réalisations, mais aussi des attentes

L’infrastructure sportive à Nador : de grandes réalisations, mais aussi des attentes

198
0
PARTAGER

Cet intérêt émane également du fait que le sport a été et reste une véritable locomotive de développement local d’autant plus que la région de Nador est réputée pour sa population jeune et dynamique et son amour pour le sport.

+Des acquis et des projets en perspective+

Dans cette optique, la délégation provinciale de la jeunesse et des sports a axé ses efforts, en collaboration avec ses partenaires, sur la diversification de l’offre sportive à travers le renforcement et la création d’infrastructures dans les communes urbaines et rurales, la promotion du sport de masse et l’aménagement et la création de clubs pour les jeunes.

En effet, l’infrastructure sportive s’est renforcée ces dernières années par la réalisation et la mise en service de plusieurs espaces dédiés aux amateurs du sport, toutes spécialités et disciplines confondues.

Des terrains de proximité de foot et de basket-ball, entre autres, des salles omnisports, des pistes d’athlétisme ainsi que des clubs ont été créés au grand bonheur des jeunes et de la population locale.

Parmi les réalisations qui font la fierté des sportifs de la ville de Nador et sa région, la salle couverte omnisports.

D’une capacité de 3.000 places assises, cet édifice a été réalisé selon les standards internationaux en la matière et constitue l’une des plus belles salles du Royaume. Depuis son inauguration en 2006 par SM le Roi Mohammed VI, cette salle a accueilli de grandes et prestigieuses manifestations sportives mais aussi artistiques abritées par la ville de Nador.

Une deuxième salle du même type a vu le jour dans la ville de Zaio. D’une capacité de 1.500 places assises, cet édifice a été réalisé pour un montant global de 9,4 MDH. Il comprend une aire de jeu, des gradins, des vestiaires et douches, une tribune de presse et autres dépendances.

Ces réalisations confirment les marques de la Haute sollicitude royale pour le développement du sport d’une part, et pour le renforcement des infrastructures des différentes villes et régions du Royaume d’autre part.

Selon le délégué provincial de la jeunesse et des sports, Ahmed Kissami, des millions de dirhams ont été mobilisés pour doter les différents centres urbains mais aussi ruraux d’espaces de sport et de loisir dont plusieurs terrains de foot de proximité, des piscines, des terrains de tennis et des pistes d’Athlétisme.

Pour conforter ces efforts, M. Kissami indique qu’un programme de développement des infrastructures de la province 2010-2012 est en cours de réalisation prévoyant sept salles couvertes omnisports, six piscines et autant de complexes socio-éducatifs. Il a fait état également de 10 autres espaces sportifs de différentes catégories en cours de création.

Ce programme n’exclut aucune commune de la province. Il profitera à Selouane, Al Aroui, Zghanghan, Arekman, Nador, Beni Ansar, Farkhana, Cap de l’eau, Zaio, Ihaddaden et Benibouyafrour.

 

+Un stade de football, rêve des Nadoris+

Si l’ensemble des acteurs reconnaissent que des avancées considérables ont été réalisées en matière d’infrastructures sportives, il n’en demeure pas moins que l’opinion publique locale nourrit l’espoir de voir la ville se doter d’un stade de foot digne de ce nom.

Un tel projet est de nature à booster la pratique sportive dans la province et partant améliorer le rendement des équipes de la ville et de sa région.

Devant les mutations majeures que connaît la ville de Nador sur les plans économique, social, touristique et sportif, l’idée de la création d’un stade de football s’impose d’elle-même d’autant plus que le sport est devenu aujourd’hui un secteur productif, de consommation et créateur d’emplois, estiment certains observateurs locaux.

 

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires