L’initiative marocaine d’autonomie, une réponse aux obstacles que rencontre la question du...

L’initiative marocaine d’autonomie, une réponse aux obstacles que rencontre la question du Sahara (Habib Belkouch)

215
0
PARTAGER

Intervenant lors d’une conférence, organisée par le PAM, en collaboration avec l’association « les amis de la Russie », M. Belkouch a souligné que cette rencontre a pour objectif de mettre en évidence l’importance de la proposition d’autonomie au Sahara, dans le cadre de la dynamique du règlement de ce conflit artificiel dans la région.

L’initiative marocaine reflète la volonté de développer la démocratie et de revoir le concept de l’Etat décentralisé, dans le cadre de la politique de la régionalisation élargie, a-t-il dit.

Par ailleurs, M. Belkouch a mis en exergue le rôle de la diplomatie parallèle et sa contribution à la mise en oeuvre des chantiers lancés par le Maroc au cours de la dernière décennie.

Le PAM cherche à ouvrir les ponts de dialogue et de coopération avec des acteurs de différents continents, pour servir les intérêts nationaux et contribuer à la réhabilitation du champ politique exigée par les développements que connaît le Maroc, a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs, souligné la nécessité de contribuer à la réussite des réformes que connait le Maroc, notamment au niveau du renforcement de la démocratie et de chantiers de développement engagés dans les différentes régions du Royaume.

Après avoir passé en revue les développements et mutations qu’a connus le Maroc au cours des deux dernières décennies, M. Belkouch a indiqué que le PAM considère que cette évolution augure d’un avenir radieux et ouvre de nouveaux horizons dans la gestion des grands projets locaux.

Lors de cette conférence, qui a connu la participation de parlementaires de la Russie, Biélorussie, l’Ukraine, le Népal et la Guinée-Bissau, le chercheur Mohammed Cherradi a fait un exposé sur l’initiative marocaine d’autonomie dans les provinces du Sud.

Commentaires