L’instrumentalisation par les médias espagnols de photos d’enfants palestiniens dénoncée dans une...

L’instrumentalisation par les médias espagnols de photos d’enfants palestiniens dénoncée dans une rencontre à Beyrouth

203
0
PARTAGER

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la campagne civile et médiatique arabe « Journalistes et activistes arabes ensemble contre l’exploitation des enfants dans les conflits armés « , qui inaugure les activités du Centre international pour le développement, la formation et la résolution des conflits, au titre de l’année 2011.

A cette occasion, la présidente-fondatrice et directrice exécutive du Centre international pour le développement, la formation et la résolution des conflits, Rouayda Marwa, a affirmé que le Polisario procède de manière systématique à la déportation vers Cuba et l’Espagne des enfants sahraouis, nés et grandis dans les camps de Tindouf (Sud d’Algérie).

Mme Rouayda, qui cite un rapport du Centre européen des études stratégiques de la sécurité (ESISC), précise que les statistiques font état de près de 6.000 enfants sahraouis déportés par le polisario vers Cuba.

Le polisario déporte ces enfants contre le gré de leurs parents dans le but de parfaire leur endoctrinement idéologique et leur formation militaire loin de leurs familles et afin de se servir d’eux comme moyen de pression pour obliger les parents à ne pas quitter les camps de Tindouf, a-t-elle dénoncé.

Elle a fait observer que plusieurs rapports relèvent que nombre de ces enfants sahraouis finissent par tomber dans les filets des réseaux mafieux cubains, qui les exploitent dans les champs de canne à sucre ou de tabac, alors que les adolescentes sont poussées à aller se prostituer.

Mme Rouayda a indiqué, en outre, que la campagne civile et médiatique, organisée en collaboration avec le réseau international des activistes civils pour le soutien de la proposition marocaine d’autonomie, vise à créer des lobbies de pression pour défendre les droits des journalistes lors des conflits internationaux, politiques, religieux et ethniques, ainsi que leur droit à l’accès à l’information au moment de la couverture médiatique des guerres et des conflits armés.

Cette campagne a également pour buts l’organisation de rencontres, de conférences et de sessions de formation sur l’objectivité dans la pratique du journalisme d’investigation, et le rejet de l’instrumentalisation politicienne et l’alignement médiatique pour des raisons politiques, au détriment du respect des principes des droits de l’Homme.

Elle ambitionne aussi d’encourager la diplomatie de la jeunesse arabe à défendre les droits des enfants en périodes de guerre, de protéger leurs droits et de poursuivre devant les tribunaux pénaux internationaux ceux qui violent les droits des enfants

Commentaires