PARTAGER
La situation devient sérieusement intolérante et dangereuse pour les actes d’intolérance qui se multiplient pour un oui ou un non à travers le pays et pour un mode de vie que tiennent à imposer certains individus sous prétexte d’être les garants de la morale et le respect des valeurs traditionnelles que tout marocain se doit de suivre selon eux.
Ainsi après les attaques contre les homosexuels, les filles en jupes courtes et shorts ou trop maquillées à leur gout, les auto-proclamés gardiens de la morale se sont distingués dans la ville de Chichaoua le week-end dernier en s’en prenant brutalement en pleine rue, à un couple légalement marié, après que l’homme ait embrassé son épouse sur la joue, ce que leurs agresseurs ont jugé contraire aux bonnes mœurs et aux bonnes relations au sein du mariage.
Les deux victimes auraient pu être lynchés, comme dans le cas des homosexuels, n’était-ce l’intervention miraculeuse de gendarmes accourus sur les lieux pour les libérer de la bande d’illuminés qui s’apprêtaient à les enchaîner et les déshabiller pour les faire parader dans les artères de cette petite ville située dans la région de Marrakech.
Formellement interdites par la loi, ce genre d’expéditions punitives ont tendance à se multiplier ces derniers temps, donnant l’impression aux citoyens qu’un vrai climat d’intolérance s’est installé.

Commentaires