L’intuition est l’alliée de la raison

L’intuition est l’alliée de la raison

357
0
PARTAGER

Les enfants sont d’authentiques créateurs. Ils suivent naturellement leur propre flux d’énergie créative, dans une totale confiance, même quand leur petite œuvre ne semble pas aller dans la bonne direction. Ensuite, ils soumettent leur œuvre au jugement des parents. Ils savent intuitivement quand s’arrêter. Personne ne le leur apprend. C’est juste une question de sentiment, d’intuition.

Comme l’intuition est connectée à l’âme et à une sorte d’intelligence universelle, elle les guide toujours vers le sommet de leur potentiel créateur. Ce sont des êtres visuels. Ils apprécient très tôt les concepts de couleurs et de formes et fonctionnent beaucoup en termes d’images, car le visuel est le langage de l’intuition.

Les enfants ne sont pas perturbés durant leurs dessins ou peintures à cause, peut-être, du fait qu’ils n’ont pas encore d’intellect. L’intellect, lorsqu’il interfère avec l’intuition, peut la perturber, comme le pensait plus ou moins Piet Mondrian.

Je pense que c’est l’aspect intuitif de la créativité qui donne à l’art toute sa valeur et sa ténacité. Mais l’intuition n’est pas nécessairement la rivale de la raison. Elle est plutôt son alliée. Quand on conçoit intuitivement quelque chose, on peut alors l’analyser et essayer de la comprendre.  « Je crois au pouvoir de l’intuition et de l’inspiration. À un certain moment, je sais que je suis dans le vrai mais sans nécessairement pouvoir expliquer pourquoi. » (Albert Einstein)

Alors comme beaucoup d’autres, durant le processus de création, l’artiste essaie parfois d’éliminer la pensée pour se concentrer et écouter sa voix intérieure. Il sent alors régulièrement des voix internes plutôt conflictuelles. L’une l’encourage à se laisser aller pendant que l’autre essaie de l’empêcher de prendre des risques de peur d’échouer ou d’être embarrassé.

Toute notre vie, nous sommes encouragés et formés pour adopter un comportement rationnel et suivre un certain nombre de règles. Alors, pour la plupart d’entre nous, permettre à notre intuition de nous guider nécessite un effort considérable.

Je pense qu’il s’agit de procéder progressivement pour construire une certaine confiance en son intuition. Au lieu de chercher toujours à tout comprendre, se laisser guider par ses sentiments pour répondre à certaines questions. Ainsi, en apprenant à vivre avec son intuition, de bonnes décisions peuvent naturellement être prises. Rester ouvert, suivre son impulsion intuitive, peut donner une chance de découvrir un nouvel aspect de sa personnalité et peut-être aussi d’améliorer la démarche de prise des décisions. Écouter, être confiant et suivre son intuition est un art à part entière.

Dr Hamid Bouhioui, Artiste peintre

 

Commentaires