L’Iran avec la bombe atomique, une menace pour Israël et les Etats-Unis

L’Iran avec la bombe atomique, une menace pour Israël et les Etats-Unis

808
0
PARTAGER

L’Iran détenteur de la bombe atomique serait une menace pour Israël mais aussi pour les Etats-Unis, a martelé lundi la conseillère du président Barack Obama, Susan Rice, en pleines tensions entre Washington et l’Etat hébreu à propos du nucléaire iranien.

Elle a aussi réaffirmé la position de la Maison Blanche, qui estime que davantage de sanctions votées par le Congrès contre l’Iran saperaient les pourparlers en cours avec Téhéran.

« Un Iran avec une arme nucléaire ne serait pas simplement une menace sur Israël, c’est aussi une menace inacceptable sur les Etats-Unis d’Amérique », a déclaré la conseillère à la sécurité nationale devant la conférence de l’Aipac, un puissant lobby américain pro-israélien qui avait reçu auparavant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

« L’engagement du président Obama aux côtés d’Israël est profond et personnel. Je le sais parce que je le vois tous les jours. Je l’ai vu la première fois lorsque j’ai accompagné le sénateur Obama en Israël en 2008″, avant son élection à la Maison Blanche, a encore martelé Susan Rice.

Benjamin Netanyahu doit s’exprimer mardi au Congrès américain, contrôlé par les républicains, pour y redire son hostilité au règlement de la question nucléaire iranienne par l’accord que tentent de forger Téhéran et les grandes puissances.

Mais Mme Rice a défendu les négociations, qui se poursuivaient lundi en Suisse entre le secrétaire d’Etat John Kerry et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.

« Il n’existe aucune alternative à l’accord auquel nous aspirons pour empêcher durablement l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire », a-t-elle dit, tout en réfutant le projet de certains élus du Congrès d’imposer de nouvelles sanctions à Téhéran.

« Certains arguent que nous devrions simplement imposer des sanctions, un point c’est tout. Mais souvenez-vous que, malheureusement, les sanctions n’ont jamais empêché l’Iran de poursuivre son programme » nucléaire, a déclaré la conseillère de M. Obama.

« Le Congrès a joué un rôle très important en nous aidant à monter nos sanctions contre l’Iran. Mais il ne doit pas le gâcher maintenant. Des sanctions supplémentaires (…) pendant les négociations feraient voler en éclats les discussions », a-t-elle dit.

Commentaires