L’irréparable évité de justesse à Jorf Lasfar : Fuite d’environ une...

L’irréparable évité de justesse à Jorf Lasfar : Fuite d’environ une tonne de gaz butane

395
0
PARTAGER

Les causes de cet incident grave qui survient pour la deuxième fois en moins de deux mois, ont été, selon certaines sources fiables, amputées à «une pression de gaz et excès de température». L’absence de contrôle, de maintenance et de prise de mesure préventive nécessaires, y sont aussi pour beaucoup, rapportent d’autres observateurs.

L’intervention des sapeurs pompiers renforcés par des éléments de Jorf Lasfar et l’utilisation de moyens logistiques adéquats et efficients ont demandé quelques deux heures d’une farouche bataille, avant que les énormes masses de gaz ayant investi le ciel du port ne soient enfin maîtrisées.

Cet incident qui devrait donner beaucoup à réfléchir aux autorités sécuritaires de port Jorf Lasfar, ne devrait pas cacher un autre incident regrettable. Il s’agit de l’interrogatoire auquel a été soumis notre confrère du journal «Al Maghribiya» par le premier responsable sécuritaire du port, au moment où ce dernier allait faire son devoir. Les choses allaient connaître une autre tournure si les autorités provinciale et régionale n’ont pas intervenu… C’est le 2ème coup d’allergie enregistré à la presse par le même responsable à Jorf Lasfar….

Le dernier incident des fuites à Jorf Lasfar remonte au 6 Juillet 2010, où on a relevé la fuite de quelques 70 tonnes de carburant. Le port a frôlé un drame écologique certain. Un homme averti en vaut deux !

Mohamed LOKHNATI

 

Commentaires