L’Italie inaugure sa première plage publique non fumeur

L’Italie inaugure sa première plage publique non fumeur

160
0
PARTAGER

Jusqu’à la fin de la saison et sur près de 1.000 mètres carrés de sable, les touristes seront invités à limiter ou éliminer complètement la consommation de cigarettes. Selon la mairie, en Europe, la seule autre plage non fumeurs existe en France à La Ciotat, près de Marseille.

 

Pour le moment, selon le maire Pasqualino Codognotto, ce n’est qu’un ballon d’essai. « Il n’y a, actuellement, aucun acte administratif donc les fumeurs ne seront pas sanctionnés », a-t-il dit à l’AFP.

Des panneaux installés sur la plage expliquent qu’il ne s’agit pas d’une interdiction mais plutôt du droit à une plage propre. Des hôtesses et stewards informeront les estivants et rassembleront des données statistiques pour répertorier leurs réactions.
« C’est une initiative expérimentale qui naît de la volonté d’avoir une plage nettoyée des mégots mais aussi d’un engagement sur le plan de la santé », a expliqué le maire.

M. Codognotto a déjà reçu beaucoup de lettres et de courriers électroniques d’approbation de ses concitoyens et même de touristes d’autres régions.
« Une femme a écrit pour dire qu’elle ne connaissait pas Bibione mais qu’elle viendrait y passer ses vacances l’année prochaine si l’initiative est confirmée », s’est-il réjoui.

Le maire n’a pas pour autant oublié les fumeurs: « si on arrive à penser la plage comme un grand établissement public, il y aura sans doute des espaces dédiés aux fumeurs ».

Pour le président de la Fédération italienne des buralistes (FIT), Giovanni Risso, l’initiative bien qu’expérimentale semble « excessive ».
« Comme en Italie il n’y a pas de prohibition pour fumer dans les espaces ouverts, je ne vois pas comment le maire de Bibione pourra transformer ce test en acte administratif », a-t-il souligné.

Il a reconnu la pollution constituée par les dizaines de mégots abandonnés par les fumeurs sur les plages mais pour lui, « c’est une question de comportement » et de bonne éducation, qui n’a pas à faire l’objet d’une interdiction.

 

AFP _________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires