Maison A la une L’ITTIHAD DE TANGER REMPORTE SON 1ER TITRE DE CHAMPION DE LA BOTOLA.

L’ITTIHAD DE TANGER REMPORTE SON 1ER TITRE DE CHAMPION DE LA BOTOLA.

385
0
PARTAGER

La ville de Tanger a vécu une nuit de folie ce samedi pour fêter le titre de champion national du club local de l’IRT, pour la première fois de son histoire.balayés les clubs du Wydad, du Raja, du Hassania d’Agadir et du Difâa d’El Jadida, tous en course pour le sacre et finalement doublés par avance, au poteau d’arrivée à une journée de la fin du championnat.

Le club fétiche de Tanger a battu son voisin de Tétouan pour accéder à la première place du podium, devant des supporteurs en délire venus soutenir la formation en laquelle ils auront cru jusqu’au bout. Pourtant, ce club, financièrement modeste, soutenu principalement par l’usine Renault de Tanger, est revenu de très loin après un début de saison critique. La magie de l’entraîneur national Baddou Zaki n’a pas fonctionné et le club s’est retrouvé dans une situation critique qui l’a poussé au départ. Repris en main par un successeur-maison nommé Driss M’rabet, inconnu du grand public, sauf à Tanger, mais déterminé à sortir son club de l’impasse, l’IRT a fini par opèrer une heureuse métamorphose et accumuler les victoires le replaçant en tête de Botola.

Les commentateurs et analystes ont commencé par e méfier de cette formation pour lui prédire un bel avenir dès cette saison 2018.
Le pronostic s’est avéré juste et ce club qui fonctionne avec un budget limité a terrassé les plus riches et les plus fournis en stars avec des entra^pineurs étrangers chèrement payés. Une belle leçon de détermination et de professionnalisme dont Tanger peut être fière.
Par Brahim Doukali
Actu-maroc.com

Commentaires