«Mur budgétaire» : quelles seraient les conséquences sur l’économie américaine ?

«Mur budgétaire» : quelles seraient les conséquences sur l’économie américaine ?

170
0
PARTAGER

En cas d’absence de compromis, une série de mesures de redressement des finances publiques se mettrait automatiquement en marche au 1er janvier. La hausse des prélèvements sociaux se répercuterait immédiatement sur les salaires de janvier. La fin des aides aux chômeurs aurait des effets immédiats sur leur pouvoir d’achat. Mais en cas d’accord ultérieur, l’administration pourrait toujours revenir en arrière.

Quant aux baisses de dépenses publiques, de l’ordre de 100 milliards de dollars, elles peuvent être appliquées par les différentes administrations concernées jusqu’en septembre prochain, fin de l’année fiscale.

Ce qu’on appelle le « mur budgétaire » devrait donc avoir des effets négatifs sur l’économie, c’est évident, mais ces effets devraient être progressifs. Sauf si, anticipant le tour de vis, les investisseurs se retirent précipitamment des marchés financiers et aggravent le repli boursier ou si les chefs d’entreprises, craignant le recul de la croissance, ralentissent les investissements et les embauches.

Ainsi des mesures déjà lourdes de conséquences sur la reprise de la croissance américaine, et par contrecoup mondiale, risqueraient d’être encore aggravées par les mouvements de panique des acteurs économiques et financiers.

 

rfi.fr

 

Commentaires