L’ONU appelée à appuyer la lutte antiterroriste dans l’espace sahélo-saharien

L’ONU appelée à appuyer la lutte antiterroriste dans l’espace sahélo-saharien

167
0
PARTAGER

Dans leurs recommandations, les participants à ce conclave, initié sous le thème « l’Afrique face aux défis du terrorisme: AQMI, une menace stratégique? », ont incité les Nations unies à accompagner les Etats et les organisations régionales dans l’édification de sociétés prospères, sécurisées et démocratiques.

Ils ont également recommandé de renforcer la coopération stratégique et le partenariat dans la lutte contre Al Qaida au Maghreb Islamique « AQMI  » et ses alliés, à travers, la dynamisation des mécanismes existants en vue de promouvoir les relations de coopération militaire et sécuritaire.

Les conférenciers ont aussi invité l’Union africaine à soutenir les Etats du Sahel et les organisations régionales.

Les Etats européens riverains de la Méditerranée et les autres puissances sont également sollicités à accorder l’appui logistique et financier aux Etats et organisations régionales de l’espace sahélo-saharien pour une lutte efficace et à mettre en place un mécanisme de collaboration dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (UPM).

Le forum recommande aussi à l’Union européenne et aux Etats-Unis le renforcement du partenariat stratégique pour la lutte contre le terrorisme dans l’espace sahélo-saharien dans le cadre de la coopération Europe-Afrique à travers notamment l’accompagnement pour mettre en oeuvre les accords de partenariat économique.

Les participants ont en outre souligné la nécessité de privilégier une approche globale dépassant l’aspect militaire et sécuritaire, en favorisant le développement économique et la lutte contre l’exclusion tout en prenant en compte les revendications socio-économiques des populations locales afin de couper court aux complicités dont pourraient jouir les organisations criminelles dans la région du Sahel.

Les recommandations soulignent aussi la nécessité d’oeuvrer pour une répartition équitable des richesses, d’enraciner les règles de la bonne gouvernance et de promouvoir l’Etat de droit, le but étant de garantir à chaque citoyen sa place dans la construction nationale et de faire des systèmes éducatifs un levier pour inculquer à la jeunesse les valeurs d’ouverture, de modernité et de tolérance.

Les conférenciers ont en outre appelé à associer les structures sociales locales au processus de prise de décisions afin d’apporter des réponses adaptées aux problèmes locaux, relevant la nécessité d’assurer le bien-être des citoyens afin de les prémunir contre les tentatives de recrutement des organisations terroristes.

Le terrorisme et la criminalité transnationale organisée d’AQMI et de ses alliés accentuent la pauvreté des Etats et des populations de la zone, soulignent les conférenciers, attirant l’attention sur le danger de la connexion entre AQMI, la criminalité transnationale organisée et les groupes armés non étatiques.

La séance de clôture du forum a été marquée par la lecture d’un message de gratitude et de remerciements adressé par les participants à SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

Commentaires