L’ONU dénonce l' »accroissement dramatique » des exécutions en Iran

L’ONU dénonce l' »accroissement dramatique » des exécutions en Iran

193
0
PARTAGER

Depuis le 1er janvier, 67 personnes ont été exécutées en Iran, selon un décompte établi par l’AFP à partir des informations publiées par la presse, en l’absence de chiffres officiels publics. Il s’agit d’un rythme quatre fois plus élevé qu’en 2010, où 179 exécutions avaient été recensées sur l’année.

 

La Haut commissaire s’est alarmée face à cet « accroissement dramatique », indique un communiqué.
« Nous avons exhorté l’Iran, plus d’une fois, à cesser les exécutions », explique Mme Pillay, citée dans le communiqué.
« Je suis consternée par le fait qu’au lieu d’entendre nos appels, les autorités iraniennes semblent faire un usage accru de la peine de mort », dénonce-t-elle.

Selon la Haut commissaire, une grande partie des personnes ont été exécutées en relation avec des accusations de trafic de drogue. Et au moins trois prisonniers politiques ont été pendus en janvier en tant qu' »ennemi de Dieu ».

Elle a réitéré son appel à la mise en place d’un moratoire en vue de l’abolition de la peine de mort en Iran.
En matière de droit commun, le meurtre, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue et l’adultère sont passibles de la peine de mort en Iran.

AFP

Commentaires