PARTAGER

La colère n’est toujours pas retombée suite à l’affaire du maquillage pour femmes battues dont les échos se sont répércutés à l’échelon de la planète entière.

Pour une fois et avec ce « Bad Buzz », la deuxième chaîne aura fait tourner tous les regards sur le Maroc le faisant passer pour un pays où non seulement les femmes sont battues mais plus grave encore, on leur apprend comment masquer les traces des coups reçues sur une chaîne publique. Car c’est bel et bien ce qui s’est passé sur 2m pour tous ceux qui n’auraient pas suivi ce grand scandale du service public quand au cours de l’émission « Sabahiyates » et en pleine journée de lutte contre les violences faites aux femmes, une animatrice s’est mise à donner de tels conseils aux femmes battues.

Plusieurs jours après cette gaffe monstrueuse, aucune sanction n’est tombée pour rattraper les dégâts. Dans d’autres pays, c’est le directeur général qui aurait présenté sa démission non sans avoir licencié au préalable, le directeur des programmes et la responsable de l’émission.

Dès lors et alors que le scandale continue de faire des vagues, il est tout à fait compréhensible que les réseaux sociaux continuent de s’enflammer avec un appel au boycott définitif de cette chaîne financé par les contribuables et qui déshonore le maroc et les marocains.

Commentaires