L’OPPOSITION AFFÛTE SES ARMES AU PARLEMENT.

L’OPPOSITION AFFÛTE SES ARMES AU PARLEMENT.

370
0
PARTAGER

Encore une goutte qui a failli faire déborder le vase à la première
chambre du parlement quand l’opposition a décidé de quitter sans
préavis et comme un seul homme, la réunion de la commission de
l’intérieur qui planche actuellement sur la loi organique du projet de régionalisation, pressée qu’elle est pour en finir avec ce casse-tête constitutionnel insoluble.

A six mois des élections communales, la tension semble monter entre la majorité qui donne l’impression de garder toutes les cartes décisives entre ses mains et une opposition qui se dit condamnée à jouer les seconds rôles et assister aux prises de décision sans être consultée et sans que ses avis ne soient pris en compte dans des réunions cruciales.

A défaut d’être maîtresse du jeu législatif, cette opposition
déterminée et remontée contre ses adversaires, est prête à tout pour faire basculer les institutions dans une impasse en brandissant le menace, à prendre au sérieux, de boycott des prochaines élections et à la paralysie de l’activité parlementaire en s’absentant de tous les travaux de cette commission engagée dans une course contre la montre pour être prête dans les délais raisonnables pour les prochaines échéances.

Commentaires