L’opposition guinéenne peut enfin tenir son meeting à Conakry

L’opposition guinéenne peut enfin tenir son meeting à Conakry

312
0
PARTAGER

Avec la tenue de ce rassemblement, sans intervention de la police, les observateurs estiment qu’une ère de détente va souffler sur la Guinée. Non, répond l’opposition.

Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) : « Vous êtes une jeunesse déçue. Nous sommes des leaders déçus. Il faut qu’on se lève, faire bouger monsieur Alpha Condé de ce gouvernement. Nous ne sommes plus responsables du pays. Le respect de la dignité de nos compatriotes. Le respect des règles démocratiques. Le respect des droits humains. Surtout pour le court terme, l’organisation des élections législatives libres et transparentes ».

Lansana Kouyaté, leader du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN), demande à la population de défendre les acquis démocratiques : « La volonté du peuple sera effective. C’est un peuple qui se lève, qui a lutté, qui a eu des acquis qu’on veut aujourd’hui noyer. Nous disons : non. Non à la dictature ! Non au refus des libertés. Soyez sûrs que nous n’accepterons pas l’inacceptable ! »

Sidya Touré, de l’Union des forces républicaines (UFR) ironise et se dit le plus surpris de tous sur l’attitude du président guinéen Alpha Condé : « Quelqu’un qui dit, moi j’ai consacré ma vie à la démocratie ; moi, je veux des élections transparentes. Dès qu’il arrive au pouvoir, il saute de l’autre côté. Il dit, « non, non, non, il n’y a plus d’élections parce que moi je suis là ». Mais comment veux-tu reconnaître un tel frère ? Alors quand je le vois, je lui dis, « Alpha c’est toi ? » »

rfi.fr______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires