PARTAGER

L’or s’orientait à la baisse durant cette semaine, pénalisé notamment par la réforme fiscale du président américain Donald Trump. L’once d’or évoluait ainsi autour de 1.243,43 dollars, son plus bas depuis fin juillet.

 « L’appétit pour le risque des investisseurs a grimpé en début de semaine, avec le vote du Sénat américain sur la réforme fiscale », ont jugé les analystes de UniCredit.

Cette réforme pourrait également pousser la Réserve fédérale américaine (Fed) à relever ses taux directeurs pour empêcher l’économie de surchauffer, ce qui redonne de la valeur au dollar et aux obligations, au détriment de l’or.

L’once d’argent a, pour sa part, atteint jeudi 15,64 dollars, à son plus bas depuis mi-juillet.

En revanche, le marché des métaux platinoïdes restait agité, l’once de platine affichant vendredi une baisse à 886,08 dollars, alors que le palladium s’est maintenu à des prix proches de ses plus hauts de l’année.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or a terminé à 1.250,65 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.275,50 dollars le vendredi précédent.

L’once d’argent a clôturé à 15,83 dollars, contre 16,42 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine a fini à 892 dollars, contre 934 dollars sept jours plus tôt.

L’once de palladium a, quant à lui, terminé à 1.009 dollars, contre 1.016 dollars à la fin de la semaine précédente.

Commentaires