PARTAGER

Après un long silence, l’actrice à scandales répétés Loubna Abidar refait parler d’elle lors d’un séjour touristique dans la ville de Guelmim où sa carte d’identité nationale lui a été retirée par le pacha de la ville, sans qu’elle soit informée de la raison de ce retrait.

En pleine balade en compagnie d’une amie française, l’actrice a été arrêtée et s’est vue confisquer le document qu’elle portait sur elle et n’a pu avoir aucune explication du responsable en question qui lui a simplement répondu qu’il ne faisait qu’appliquer les consignes. En insistant pour en savoir plus auprès de ce dernier en lui rappelant qu’elle était citoyenne marocaine et que personne ne pouvait lui retirer sa carte d’identité nationale qu’elle se doit de toujours porter sur elle pendant ses déplacements à travers le pays, l’actrice s’est vu répondre sèchement que le droit était du côté de la loi et ses représentants.

Depuis, plus de nouvelles de Loubna Abidar dans cette région touristique, et elle qui, habituellement, fait part de tous ses faits et gestes et dans les moindres détails sur sa page « facebook » a observé un silence inexplicable et est restée muette comme une carpe sur cet incident, apparemment sérieux de prime abord, qui pousse à croire qu’il s’agit d’un avis de recherche lancé contre elle, pour des faits s’étant produits avant son départ pour la France.

Commentaires