PARTAGER

Nouveau coup dur pour l’actrice devenue star des faits divers, Loubna Abidar, au cours de son séjour au Maroc, quelques minutes seulement avant de prendre l’avion pour Paris où elle compte s’installer définitivement et tourner la page du film, « Zine li Fik » qui lui a valu tant de déboires et une mauvaise publicité dont elle n’est pas prête de se débarrasser.

Égale à elle-même dans les moments difficiles, elle a tenu à faire publier par ses proches sur les réseaux sociaux, des photos la montrant allongée sur un lit d’une clinique de la ville ocre, où elle a été admise ce lundi, suite à un évanouissement.

Émotion du départ définitif ou chaleur suffocante avec une température avoisinant les 45 degrés à Marrakech, rien ne permet de savoir, pour l’instant, les origines de son malaise, puisque les résultats effectuées n’ont pas encore rendu leur verdict. L’actrice, pour rappel, est revenue sans difficultés au Maroc récemment pour passer quelques jours en famille alors qu’elle était censée répondre à plusieurs convocations de la police et de la justice, toujours à propos de son rôle dans le film controversé de Nabyl Ayouch, interdit dans le royaume et dont la carrière commerciale à l’étranger a vite fait de s’essouffler.

Commentaires