Maison A la une LOURDES ACCUSATIONS D’ABUS SEXUELS POUR LE DIRECTEUR DE JOURNAUX, BOUACHRINE.

LOURDES ACCUSATIONS D’ABUS SEXUELS POUR LE DIRECTEUR DE JOURNAUX, BOUACHRINE.

861
0
PARTAGER
Le dossier de Taoufik Boauachrine, le directeur du quotidien « Akhbar Al Youm » et du site « Al Youm 24 » s’épaissit lourdement après la déclaration du procureur qui en a la charge et qui a dévoilé pas moins de 30 charges retenues contre le journaliste, patron de ces deux supports, tournant toutes autour d’abus sexuels tous commis avec violence et sous la contrainte. Des scènes des faits reprochés, filmés dans 50 séquences dans les locaux de ses publications, ont été retrouvés sur le disque dur de son ordinateur de travail. L’affaire est jugé très grave par le parquet, suffisamment grave pour envoyer Bouachrine en prison où il se trouve, pour une longue période. Au total, ce sont pas moins de 8 femmes, dont une enceinte, qui ont été victimes de ses abus. Le début du procès a été fixé, ironie du sort ou message volontaire au 8 mars prochain, journée mondiale de la femme, Le jugement promet d’être très suivi par la presse et l’opinion publique, une telle affaire n’ayant jamais enregistrée dans les annales de la presse.
Parmi les charges retenues par le parquet figure la défloration par violence, les viols et tentatives de viol avec violence et sous la menace, le harcèlement et l’incitation à la débauche de femmes dont une enceinte ainsi que l’utilisation de moyens vidéos pour l’enregistrement des ébats sexuels ainsi qu’une longue série de délits comme le chantage, le droit de cuissage, les pressions psychologiques sur des collaboratrices mariées et bien d’autres encore dont Bouachrine devra répondre.
Par Nabila Kandili
Actu-maroc.com

Commentaires