Lu pour vous dans les divers journaux nationaux d’aujourd’hui

Lu pour vous dans les divers journaux nationaux d’aujourd’hui

351
0
PARTAGER

*AL ASSIMA POST:

La crise de l’USFP bientôt dissipée. Des sources informées ont indiqué que la crise du groupe socialiste sera bientôt dissipée, conformément à la formule « ni vainqueur, ni vaincu ». Des contacts en cours ont abouti à un apaisement et l’on s’achemine vers la formation d’un seul groupe parlementaire, relèvent ces sources.

Mme Hakkaoui : Il est temps pour amender certaines dispositions du Code de la famille afin de trouver des solutions appropriées aux problématiques soulevées (Entretien).

*L’OPINION:

Le ministère de l’Economie et des finances et le Groupe Banque populaire se sont accordés jeudi à la cession au profit des banques populaires régionales, du reliquat de la part de l’Etat dans le capital de la Banque centrale populaire, soit 6,0187 % dudit capital. Cette opération de cession fait suite aux trois autres opérations similaires réalisées en 2002, 2011 et 2012, permettant aux Banques populaires régionales de devenir l’actionnaire majoritaire de la Banque centrale populaire avec près de 50,46 % de son capital à l’instar des grands groupes mutualistes internationaux où les banques régionales détiennent la totalité ou tout au moins la majorité du capital de leur banque centrale, précise un communiqué du ministère de l’Economie et des finances.

L’Office chérifien des phosphates (OCP) annonce avoir émis avec succès un emprunt obligataire inaugural de 1,55 milliard de dollars, dont 1,25 milliard de dollars à 10 ans et 300 millions à 30 ans, offrant respectivement un coupon de 5,625% et de 6,875%.
L’OCP compte déployer le produit de cette offre dans l’exécution de son programme d’investissement, alors que l’opération devrait être conclue le 25 avril 2014 et demeure assujettie aux conditions usuelles de clôture, a expliqué l’Office dans un communiqué.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAROC:

L’USFP ne s’en sort toujours pas, le conflit opposant le premier secrétaire du parti Driss Lachgar au président du groupe parlementaire du parti Ahmed Zaidi se poursuit. Cette fois, c’est au parlement que la crise du parti de la rose se fait sentir. Si la majorité des députés socialistes se sont rangés derrière Zaidi, d’autres apportent un soutien inconditionnel à Lachgar. – Cinq régions réalisent près de 82 pc des exportations marocaines, selon des récentes statistiques de l’Office des changes sur les exportations par région qui porte sur la période 2009-2012. Ces chiffres font ressortir une concentration des activités productives destinées à l’export dans les régions du Grand Casablanca, Doukkla-Abda, Tanger-Tétouan, Souss-Massa-Draa et Chaouia-Ouardigha.
*AL MASSAE:

Les Etats Unis ont préparé un projet de résolution relatif à la reconduction du mandat de la Minurso. Le texte ne comprenant aucun article sur la surveillance des droits de l’Homme au Sahara a sérieusement mis à mal le Polisario, selon des sources diplomatiques à l’ONU.

Les magistrats de la Cour des comptes se sont rendus jeudi au ministère de la Culture pour une rencontre avec les responsables en charge d’un certain nombre de dossiers, dont les subventions accordées annuellement aux associations.


*ASSABAH
:

Le gouvernement a décidé de mettre fin au tintamarre sur la procédure du recouvrement des créances publiques, en adoptant une nouvelle charte annulant le recours direct aux prélèvements sur le compte bancaire.
Entre le délai amiable et l’envoi du dernier avis de recouvrement sans frais, le contribuable dispose d’un délai de 70 jours minimum pour s’acquitter de ses dettes envers l’administration fiscale. Passé ce délai, la procédure d’Avis à tiers détenteur peut être enclenchée, selon la nouvelle charte.

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a saisi l’occasion de la tenue du conseil du gouvernement pour passer des messages politiques à l’opposition, faisant savoir que l’élection de Rachid Talbi Alami (RNI) en tant que président de la Chambre des représentants cadre avec le respect des engagements politiques et renouvelle la confiance accordée au gouvernement et constitue un soutien important pour accomplir les réformes escomptées .


*AL HARAKA
:

Le ministre de l’Economie et des finances Mohammed Boussaid annonce la cession par l’Etat de 6,0187 du capital de la Banque centrale populaire aux banques populaires régionales.


*AL KHABAR:

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a indiqué que l’élection du candidat de la majorité comme président de la Chambre des représentants émane de la coalition des partis de la majorité et des présidents de leurs groupes parlementaires. Intervenant à l’ouverture des travaux du conseil du gouvernement, tenu jeudi, Benkirane a expliqué que cette élection n’était pas une victoire de la majorité ou une défaite de l’opposition, mais plutôt d’une réhabilitation de l’action politique, un respect des engagements et une restauration de la confiance.

Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 10,7% au premier trimestre 2014, atteignant 51,44 milliards de dirhams (MMDH), contre plus de 46,45 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes. Le taux de couverture des importations par les exportations a atteint 47,5 % au 1er trimestre, contre 49,2 % un an auparavant, précise l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les trois premiers mois de l’année en cours.


*AL ALAM:

Médicaments: la réduction des prix « ne résoudra pas les problèmes », selon des professionnels. Les participants à une conférence de presse tenue jeudi au siège du ministère de la Santé ont été unanimes à souligner que le prix des médicaments restent élevés par rapport au pouvoir d’achat des Marocains.

Le Département de la Pêche maritime annonce l’interdiction provisoire de la commercialisation des huîtres issues de la lagune d’Oualidia. Cette décision a été motivée par les résultats obtenus à partir d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau des huîtres prélevées dans la lagune, qui ont révélé « la présence de biotoxines dans les coquillages à des teneurs anormales », relève un communiqué du département de la Pêche Maritime.

*RISSALAT AL OUMMA:

Hassan Al Mardi, membre du conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR) appelle le gouvernement à assumer ses responsabilités des résultats des décisions qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses sur la Caisse.(Entretien) – Selon le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Mustapha Khalfi, le rapport de l’ONU sur le Sahara a noté les progrès majeurs réalisés par le Maroc en matière de promotion des droits de l’Homme.

*SAHIFAT ANNAS:

Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi indique que le secteur de l’industrie pharmaceutique connait plusieurs anomalies auxquelles il faudrait remédier, précisant qu’il y a des médicaments qui se vendent en dehors de la réglementation en vigueur. S’exprimant au cours d’une conférence de presse, jeudi, Louardi a plaidé pour la conjugaison des efforts des secteurs public et privé et des initiatives « audacieuses » pour remédier à cette situation.

Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki a indiqué jeudi que le tissu économique national, qui devait générer 180.000 postes d’emploi durant les dix dernières années, n’a pas pu créer que 130.000.

*ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:

Le gouvernement vient d’adopter un projet de loi relatif à la création d’une indemnité pour perte d’emploi involontaire au profit des salariés du secteur privé. Cette indemnité, versée pendant 6 mois, est fixée à hauteur de 70 % du salaire référentiel avec le SMIG comme plafond.


*AL ITTIHAD ALICHTIRAKI:

Les exportations agricoles marocaines menacées d’effondrement à cause du nouveau régime d’accès au marché européen. Les exportateurs marocains ont exhorté le ministère de l’Agriculture à engager des négociations avec l’Union européenne afin qu’elle revienne sur sa décision d’appliquer un nouveau régime des prix d’accès au marché européen des importations par l’UE de pays tiers. Si ses termes n’étaient pas modifiés, cette mesure qui entrera en vigueur au mois d’octobre prochain serait catastrophique pour les exportations agricoles marocaines .

Dans leur lutte contre la fraude, les Pays-Bas passent au crible les économies des immigrés marocains. La Banque d’assurance sociale hollandaise (SVB) semble déterminée à restituer les fonds versées aux retraités marocains résidant aux Pays-Bas, qui auraient bénéficié d’un complément de pension (AIO), alors qu’ils possédaient des biens non déclarés au fisc néerlandais, et ce, en passant au crible leurs économies au Maroc. Près de 8.000 retraités maroco-néerlandais ont reçu un formulaire de la SVB, demandant des informations sur leurs biens immeubles au Maroc, sur les lieux de résidence lors des congés et sur leurs proches, entre autres.
Depuis quelques mois et dans le cadre de sa lutte contre la fraude, les Pays-Bas traquent les retraités, y compris des immigrés marocains, n’ayant pas déclaré leurs biens pour bénéficier de l’aide sociale (complément de pension).

*BAYANE AL YAOUM:

Les flux des investissements directs étrangers (IDE) ont atteint plus de 6,13 milliards de dirhams (MMDH) au premier trimestre 2014, contre 6,19 MMDH un an auparavant, soit une stabilité, selon l’Office des changes. Cette évolution est attribuable à la régression de 44,53 % des recettes d’IDE et de 80,27 % des dépenses liées à ces investissements durant cette période, précise l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour le premier trimestre 2014.

Droits humains : les progrès accomplis par le Maroc notamment dans les provinces Sud sont reconnus et salués par le dernier rapport du SG de l’ONU sur le Sahara (M. El Khalfi).

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:

Le président de la Chambre des représentants Rachid Talbi Alami a accordé un nouveau délai, jusqu’à lundi matin, aux rivaux USFP pour parvenir à une solution politique et trancher la question de leur groupe.

Le Conseil de gouvernement adopte un projet de loi relatif à la création d’une indemnité pour perte d’emploi involontaire au profit des salariés du secteur privé.

*LIBERATION:.

FDT, CDT et UMT rappellent Benkirane à ses devoirs à l’égard de la classe ouvrière. Abdelilah Benkirane, pour rappel, aura finalement daigné rencontrer les représentants des syndicats le 15 avril dernier. Et pour que cette rencontre ne soit pas vaine, la FDT, la CDT et l’UMT, en particulier, n’y sont pas allées par quatre chemins pour rappeler le gouvernement à ses devoirs de la classe ouvrière. Les trois centrales syndicales, en effet, de rendre public un communiqué dans lequel elles rappellent la situation économique et sociale des fonctionnaires et salariés qui n’a de cesse de se détériorer.
Laquelle situation est marquée par les hausses successives des prix de première nécessité, l’attaque sans précédent du gouvernement contre les libertés syndicales, son refus de tout dialogue, que ce soit national ou sectoriel, entre autres, ce qui constitue une réelle menace pour la paix sociale et pour toutes les composantes de la société.

La justice vient d’infliger un autre camouflet au ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid. En effet, le tribunal administratif de Rabat a rendu récemment un jugement contre les ponctions sur le salaire d’une fonctionnaire du ministère ayant pris part aux grèves observées par le syndicat démocratique de la justice affilié à la Fédération démocratique du travail. Il s’agit en substance d’un jugement rendu par le tribunal administratif au début du mois courant en faveur de Khadija Eddaferi membre du SDJ et qui a porté plainte contre la décision de Mustapha Ramid de procéder aux prélèvements effectués sur son salaire pour cause de participation aux grèves auxquelles le SDJ avait appelé.


*AL BAYANE:

M. Omar Hilale, Ambassadeur, Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l’Organisation des Nations unies, a remis jeudi au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, un message Royal, en relation avec le dernier rapport sur le Sahara marocain. Au cours de cet entretien, M. Hilale a souligné les fondamentaux du Maroc concernant la question du Sahara marocain, indiquant que « toute sortie de ce cadre serait périlleuse pour l’ensemble » du processus de négociations. – Baisse des prix de plus de 1500 médicaments : Des mesures justes, courageuses et équilibrées *AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

L’élection de Talbi Alami est un renouvellement de confiance au gouvernement Benkirane. Le Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé, jeudi lors de l’ouverture des travaux du Conseil de gouvernement, que l’élection de Talbi Alami est un renouvellement de confiance au gouvernement afin qu’il poursuive les réformes et réponde aux attentes.

Présidence du groupe socialiste à la Chambre des représentants : Ahmed Zaïdi a demandé des explications au président de la Chambre des représentants Rachi Talbi Alami à propos du retard enregistré quant à la validation de sa liste qui a été présentée dans les délais et conformément au règlement intérieur de la Chambre des représentants. Talbi Alami veut épargner à la nouvelle présidence la responsabilité de fragmenter le groupe parlementaire d’un grand parti préférant accorder un délai aux responsables de ce parti afin qu’ils règlent leurs problèmes internes.

 

 

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires