L’UAE en « veille permanente  » pour l’insertion des lauréats dans le marché...

L’UAE en « veille permanente  » pour l’insertion des lauréats dans le marché du travail (Président de l’UAE)

119
0
PARTAGER

 

–Propos recueillis par Mustapha el Kadaoui–

 

-Pas d’erreurs de casting-

 » Nous essayons d’être en veille permanente en faisant en sorte de former pour un marché, et nous voulons être sûrs que plus ce marché est demandeur, plus nous allons pouvoir augmenter et diversifier des formations ciblées sur les métiers précis afin d’assurer l’insertion de nos étudiants. Par conséquent, on ne peut pas se permettre des erreurs de casting « , a déclaré le président de l’UAE Ameziane Houdaifa dans un entretien accordé à la MAP à l’occasion de la rentrée universitaire 2010-2012.

Selon M. Houdaifa, il est du devoir de l’UAE, qui compte 11 établissements repartis sur la région Tanger-Tétouan, d’anticiper car le monde du travail connait une mutation rapide avec des métiers qui apparaissent et d’autres qui disparaissent,  » ce qui nous oblige à assurer une formation qui s’inscrit dans la durée « .

Pour ce faire, l’UAE est impliquée dans de nombreux programmes nationaux de formation tels que le programme offshoring avec la création prochaine du projet Tétouan-Offshore, l’Initiative 10000 ingénieurs, l’Initiative 10000 travailleurs sociaux, le Plan Azur, le Pacte national pour l’entreprise industrielle, le Plan Maroc vert, l’INDH, le Plan énergie, le Plan Halieutis et last but not least, le Plan Maroc Numeric 2013. Autant de projets qui encouragent les différents établissements de l’UAE à ouvrir des formations dans des métiers nouveaux grâce aux différentes filières professionnalisantes qui étaient au nombre de 104 et auxquelles viendront s’ajouter une trentaine après présentation de leur accréditation et ce, afin de « multiplier les opportunités pour nos jeunes de s’insérer dans le marché de travail « .

Dans cet entretien, M. Houdaifa a souligné que la rentrée universitaire de cette année se déroule dans de  » bonnes conditions « , faisant état d’un nombre croissant de nouveaux bacheliers inscrits qui, selon les prévisions, devront atteindre le chiffre de 5000, ce qui portera l’effectif des étudiants de l’UAE de 28.808 en 2010-2011 à plus de 33.000 cette année.

Une hausse qui s’explique par le nombre de nouveaux bacheliers ayant atteint cette année prés de 12000 dans la région Tanger-Tétouan.

 

-La recherche scientifique,  » fierté de l’UAE-

 

Tout en évoquant les différents travaux réalisés en matière d’extension, d’aménagement et de mise à niveau des différentes établissements de l’UAE, M. Houdaifa s’est particulièrement attardé sur  » la fierté  » de l’UAE à savoir, la recherche scientifique qui, tient-il à préciser, est structurée au sein de 20 laboratoires, 7 groupes et 78 équipes de recherche.

Il en est de même des partenariats qu’elle développe avec le monde socio-économique au niveau local, régional, et international.

Il en veut pour preuve les 70 conventions et programmes de recherches conclues et développés avec des universités espagnoles, européennes, arabes (Tunisie Algérie notamment ) et le Canada entre autres.

M. Houdaifa n’a pas manqué d’évoquer le projet qui tient à coeur de l’ensemble des composantes de la région à savoir la création d’une faculté de médecine à Tanger et une autre de pharmacie et de médecine dentaire à Tétouan à l’horizon 2013.

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires