L’un des enjeux de la décentralisation repose essentiellement sur le pouvoir financier...

L’un des enjeux de la décentralisation repose essentiellement sur le pouvoir financier des collectivités locales (rencontre)

484
0
PARTAGER

Les participants à ce conclave, organisé sous le thème: « les Finances des collectivités locales au Maghreb », ont fait observer également que la pérennité du processus de décentralisation et la multiplication des opportunités qu’elle offre, demeure tributaire de cette démarche à faire bénéficier les collectivités locales d’une véritable autonomie à même de leur permettre de s’acquitter de certaines de leurs compétences dans des conditions optimales.

Une telle situation rend les collectivités locales responsables de leurs choix devant les populations locales, ont-ils estimé, relevant que l’autonomie financière est un véritable gage pour la dynamique du processus de la décentralisation.

D’autre part, les conférenciers ont tenu à indiquer que dans le cadre du renforcement des bases de la décentralisation au Maroc, il a été procédé dès 1996 à l’élargissement du concept de la collectivité locale à travers la consolidation du rôle de ces entités territoriales, tout en soutenant leur autonomie administrative.

Ils ont rappelé, dans ce contexte, qu’il a été procédé au Maroc et à maintes reprises à la révision des dispositions de l’organisation financières de ces entités territoriales, dans le but de consolider à la fois leurs compétences et leur autonomie financières aussi bien au niveau des moyens que sur le plan de la gestion.

Et de poursuivre que la nouvelle organisation de la finance des collectivités locales a consacré une batterie de mécanismes nouveaux à même de faciliter l’insertion du budget local dans le cadre de la programmation pluriannuelle et ce, conformément aux objectifs de modernisation de la gestion de la chose publique locale

Initiée par le Réseau des juristes maghrébins (REJMA), avec le soutien de la fondation allemande « Hanns Seidel », cette rencontre qui a réuni une palette d’universitaires marocains, tunisiens, mauritaniens et algériens, s’insère dans le cadre des activités scientifiques du réseau au titre de l’année 2011 et tend à accompagner les réformes institutionnelles menées dans les pays du Maghreb.

Les grands axes de cette rencontre gravitent autour de sujets aussi divers que « Finances locales, décentralisation et développement local », « Gouvernance des finances locales » et « Fiscalité locale ».

 

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires