L’Union Nationale de l’Initiative Syndicale Libre porte plainte contre la compagnie COMANAV-COMARIT

L’Union Nationale de l’Initiative Syndicale Libre porte plainte contre la compagnie COMANAV-COMARIT

397
0
PARTAGER

Ces marins, qui ne sont plus payés depuis trois mois, n’ont plus d’eau douce, de chauffage et d’électricité et manquent de nourriture, a constaté l’inspection de travail des services de l’Etat Français en dressant un procès-verbal.

L’Union Nationale de l’Initiative Syndicale Libre dénonce vigoureusement la non-assistance des services consulaires marocains à Montpellier notamment monsieur le consul général qui se considère étranger à cette situation malgré les nombreux avertissements qu’il a reçu de la part des équipages et des associations des marocains du sud de la France.

Les navires étant considérés comme abandonnés selon les lois maritimes, l’Union Nationale de l’Initiative Syndicale Libre avec d’autres syndicats français porte d’ors et déjà l’affaire devant les tribunaux français et se réserve le droit d’autres actions en justice devant les tribunaux Marocains.

L’Union Nationale de l’Initiative Syndicale Libre, lance un appel de solidarité et de générosité envers ces marins et exhorte les associations des marocains du sud de la France de leur porter assistance et secours sur place.  

Hamid Elkhayate
Secrétaire Général Unis-Libre ______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires