PARTAGER
L’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech figure dans le top 10 des meilleures universités de la région MENA, a indiqué son président Abdellatif Miraoui mardi lors du forum de la MAP.

Elle figure également au 50ème rang sur plus de 700 universités issues des pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et économies émergentes.

L’UCA c’est 70.000 étudiants et 1.447 enseignants chercheurs, soit un enseignant pour 48 étudiants, a révélé Abdellatif Miraoui, qui accompagnait le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, lors de ce Forum organisé autour de la thématique  »Défis de l’excellence dans la recherche scientifique marocaine ».

L’Université Cadi Ayyad compte 14 établissements qui se répartissent sur les villes de Marrakech, Essaouira, Safi et Kelaa des Sraghna, avec une offre de formation qui comprend 167 filières et 6 formations en double-diplôme, a-t-il ajouté.

Selon Miraoui, l’UCA mise, dans le cadre de sa stratégie de modernisation, sur la structuration de la recherche, la révision de la formation et l’innovation pédagogique, une nouvelle politique immobilière et un nouveau cadre de travail et de vie à l’université.

Il a fait savoir dans ce cadre que la structure de la recherche scientifique au sein de l’Université Cadi Ayyad se décline en quatre thématiques sociétales à savoir « Energies, eau et développement durable », « Nouvelles technologies du tourisme et de l’agroalimentaire », « Matériaux » et « Mobilité urbaine », notant que l’UCA œuvre au renforcement du financement de ses structures de recherche (de 6,5 % à 18 % du budget) en s’ouvrant notamment sur les levées de fonds qui se situent à 60 millions de dirhams (MDH) et à la mise en place de mécanismes d’émulation de l’excellence (Prix, bourses).

Miraoui a relevé que la Cité de l’Innovation de Marrakech en cours de construction sur une superficie de 10.400 m2 sera le futur accélérateur de compétitivité de la région en abritant notamment un incubateur, une pépinière d’entreprises, un centre de transferts, des plateformes technologiques et des laboratoires de recherche.

Pour ce qui est de la révision de la formation et de l’innovation pédagogique, le président de l’Université Cadi Ayyad a souligné que l’UCA œuvre essentiellement au renforcement des filières professionnalisantes, à l’augmentation des effectifs par filière et à la mise en place des MOOCs (Massive Open Online Courses), une initiative innovante au Maroc et en Afrique qui se veut être une plateforme pédagogique pour la transmission du savoir en accès libre et ouvert à tous.

Par ailleurs, et dans le cadre de sa stratégie d’extension 2013-2016, Abdellatif Miraoui a fait savoir que l’Université Cadi Ayyad prévoit le lancement d’un projet pour la création d’un campus universitaire intégré à la ville nouvelle de Tamansourt (12 km au nord-ouest de Marrakech) pour une capacité d’accueil d’environ 60.000 places physiques.

Miraoui est revenu par ailleurs sur la vision « UCA, Smart University » lancée lors de l’année universitaire 2014-2015, qui vise à faciliter l’accès des étudiants, des enseignants et du personnel de l’université à l’information et à la formation en assurant une couverture Wifi (Microsoft) partout au campus.

Commentaires