PARTAGER
Les forces britanniques ont mené leur première attaque anti-terroriste en Syrie avec un drone qui a tué trois militants du groupe dit « Etat islamique » (EI), a annoncé le Premier ministre David Cameron

« Aujourd’hui, je peux informer cette chambre que trois membres de l’EI dont Reyaad Kahn et Ruhul Amid (deux ressortissants britanniques) ont été tués lors d’une opération menée fin août par un drone de la Royal Air Forces (RAF) dans la région syrienne de Raqqa », a affirmé lundi M. Cameron devant les députés de la Chambre des Communes.

« Ces hommes étaient en train de recruter et de préparer des attaques contre des cibles occidentales », a-t-il souligné, précisant que cette opération « préventive » n’entrait pas dans le cadre de la coalition internationale conduite par l’Amérique contre l’EI qui contrôle de larges territoires en Syrie et en Irak.

En septembre l’an dernier, le gouvernement britannique avait obtenu l’aval du Parlement pour participer aux frappes aérienne de la coalition seulement en Irak. M. Cameron veut actuellement le feu vert des élus pour élargir le champ d’actions des forces aériennes britanniques et participer aux raids menés par la coalition internationale contre l’EI en Syrie.

Huit avions de combat britanniques (Tornado) basés à Chypre participent à la guerre contre l’EI en Irak. Un nouvel avion espion « Airseeker » vient de renforcer les forces militaires britanniques qui disposent déjà d’un appareil similaire dans la région, deux autres avions espion Sentinel mobilisés pour lutter contre les militants islamistes.

Commentaires