«Young global leader politique 2012», Une consécration pour la femme marocaine

«Young global leader politique 2012», Une consécration pour la femme marocaine

305
0
PARTAGER

Selon cette députée, ancienne présidente de la Commission des affaires étrangères au sein de la Chambre des représentants, ce titre, décerné début mars afin de récompenser les jeunes leaders du monde pour leurs réalisations professionnelles, leur engagement envers la société et leur capacité à contribuer favorablement à l’évolution du monde, «est une preuve de la réussite du leadership féminin et de l’action de la jeunesse dans le modèle démocratique marocain».

Dans une déclaration à la MAP, M’barka Bouaida a estimé que l’instauration d’un leadership politique passe inéluctablement par l’implication des jeunes dans le processus démocratique, en leur permettant d’exprimer leurs opinions et de représenter une frange de plus en plus considérable de la société, afin de participer au développement du pays.

Cette distinction récompense la femme marocaine et son apport dans la société, et l’interpelle pour qu’elle s’implique davantage, d’autant plus qu’elle peut se prévaloir d’un passé politique et nationaliste très riche, a-t-elle ajouté. Saisissant cette opportunité, M’barka Bouaida a plaidé pour la création de mécanismes à même d’encourager la représentativité féminine dans les institutions politiques, appelant les partis politiques et la société civile à œuvrer pour une meilleure reconnaissance du rôle de la femme dans la société.

Le comité de sélection des «Young global leaders 2012» (YGL) était présidé par SM le reine Rania Al Abdullah du Royaume Hachémite de Jordanie.

Mbarka Bouaida est actuellement vice présidente du Forum international des parlementaires pour la démocratie, et membre de l’Alliance des civilisations des Nations unies.

 

 

MAP ________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires