M. Akhanouch invite les acteurs économiques américains à saisir les grandes opportunités...

M. Akhanouch invite les acteurs économiques américains à saisir les grandes opportunités qu’offre le Maroc

319
0
PARTAGER

Intervenant dans le cadre de la conférence maroco-américaine sur le développement des affaires, abritée par le Département d’Etat US, le ministre a souligné que le Maroc et les Etats-Unis sont liés par des liens politiques et économiques historiques très forts, y compris l’Accord de libre-échange (ALE) en vigueur depuis 2006, estimant que le potentiel de création de valeur dans le cadre de cet accord « est encore à construire ».

« Sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc s’est engagé dans une voie sereine de développement, portée par de grands chantiers structurants lancés en faveur de l’essor de son économie et le bien être de sa société », a encore affirmé M. Akhannouch, qui a cité à cet égard la réforme du code de la famille, l’INDH, la régionalisation avancée, ainsi que les grands chantiers sectoriels visant à renforcer la performance et l’ouverture économique du Royaume et sa compétitivité, à l’instar du plan Azur pour le tourisme, le plan Emergence pour l’industrie, le plan solaire et les plans Maroc Vert et Halieutis pour l’Agriculture et la pêche maritime.

Le ministre a souligné que le Maroc privilégie, à l’instar des acteurs économiques américains, la culture du résultat, relevant à ce propos que le Royaume a réalisé des performances économiques de taille, comme en témoigne l’investissement agricole qui a connu un important rebond sur les quatre dernière d’années (+3 milliards de dollars).

Il a ainsi invité l’ensemble des investisseurs privés américains à prendre part à ce plan de développement et à saisir les grandes opportunités que le secteur agricole et agroindustriel offrent aujourd’hui au Maroc.

La conférence maroco-américaine sur le développement des affaires s’est ouverte, mardi au siège du Département d’Etat US à Washington, avec la participation d’une importante délégation marocaine.

Outre M. Akhannouch, cette conférence, qui a pour objectif de promouvoir le commerce et les échanges économiques entre le Maroc et les Etats-Unis, est marquée par la participation notamment du ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Youssef Amrani et d’une importante délégation de femmes et d’hommes d’affaires marocains conduite par Mme Meriem Bensalah-Cheqroun, Présidente de la CGEM.

Le sous-secrétaire d’Etat américain en charge des Affaires économiques, José Fernandez, le sous-secrétaire d’Etat par intérim en charge des Affaires du Proche-Orient, Beth Jones et le Secrétaire d’Etat adjoint Thomas Nides, ainsi que des représentants de la communauté US des affaires prennent également part à cette conférence.

Les travaux de cette rencontre sont ainsi consacrés aux moyens de promouvoir le commerce entre le Maroc et les Etats-Unis, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’aéronautique, de l’automobile, des énergies renouvelables et des infrastructures.

L’Accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis a permis d’éliminer les droits de douane sur plus de 95 pc des biens échangés entre les deux pays et d’ouvrir la voie à de nouvelles opportunités pour le commerce et les investissements.

Grâce à cet accord, les échanges commerciaux entre les deux pays se sont chiffrés en 2011 à 3,79 milliards de dollars. Quelque 120 entreprises américaines opèrent actuellement au Maroc où elles ont investi près de 2,2 milliards de dollars et créé plus de 100.000 emplois directs et indirects.

Cependant, et en vue réaliser le plein potentiel de cet accord, les Etats-Unis s’engagent à fournir 1,5 million de dollars en terme d’assistance pour attirer les investisseurs vers le Maroc, promouvoir le développement économique local et renforcer le cadre légal et réglementaire, selon le Département d’Etat US. (MAP)

 

MAP

actu-maroc.com________________

 

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires