M. Akhchichine: création de 359 nouveaux établissements scolaires et 18 internats au...

M. Akhchichine: création de 359 nouveaux établissements scolaires et 18 internats au titre de la saison 2010/2011

334
0
PARTAGER

Il a été également procédé à la mise à niveau de 2.957 établissements scolaires et de 284 internats, le raccordement de 2.655 établissements au réseau d’eau potable et 1.646 au réseau électrique, ainsi que la mise en place de services de soins dans 1.017 autres, a ajouté le ministre, cité par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement.

L’exposé de M. Akhchichine devant le Conseil s’est articulé autour du bilan d’étape du programme d’urgence de l’éducation nationale, des principaux indicateurs de la nouvelle rentrée, ainsi que sur les chantiers prioritaires et des principaux leviers relatifs à l’élargissement de l’offre pédagogique, la mise à niveau des espaces éducatifs, l’égalité des chances en matière d’accès à l’enseignement obligatoire et la promotion des aspects de la vie estudiantine, l’encouragement de la recherche scientifique et l’amélioration de la gouvernance.

L’initiative royale « Un million de cartables  » a connu une hausse de 196,6 pc entre les campagnes 2008 -2009 et 2009 -2010, bénéficiant à 3.778.500 élèves et 160.00 familles, souligne-t-on dans l’exposé.

Le ministre a, d’autre part, relevé que les indicateurs de scolarisation ont connu, dans l’ensemble, une hausse remarquable, en ce sens que ce taux a atteint 94,9 pc pour la tranche d’âge de 6-11 ans, contre 91,4 pc en 2007-2008, 75,4 pc pour les 12-14 ans contre 71,3 en 2007/2008 et 50,4 pc pour les 15-17 ans contre 48,1 pc en 2007-2008.

La déperdition scolaire dans les trois cycles de l’enseignement a enregistré une baisse importante durant les saisons 2007-2008 et 2008-2009, passant de 6,4 pc à 3,3 pc dans le primaire, de 13,1 à 12,9 pc pour le collège et de 15 à 13 pc pour le lycée.

S’agissant des résultats du baccalauréat, l’exposé fait état d’une sensible progression, le taux de réussite étant passé de 45,02 pc en 2007-2008 à 51,67 pc en 2009-2010, soit 31.000 bacheliers supplémentaires.

Par ailleurs, le ministre a précisé que le bilan d’étape du programme d’urgence dans l’enseignement supérieur a été marqué par la signature de 17 conventions de développement entre l’Etat et les universités, la concrétisation des objectifs des initiatives de 10.000 ingénieurs (97 pc), de 3.300 médecins (42 pc), l’amélioration de la production scientifique et la restructuration de la formation-recherche à travers la création de 51 écoles doctorales.

M. Akhchichine a, par ailleurs, passé en revue les principaux indicateurs relatifs à la rentrée scolaire et universitaire 2010-2011, relevant à cet égard que le nombre total des étudiants a atteint 6.443.900 inscrits dans l’enseignement primaire (4.028.863 élèves), le secondaire collégial (1.507.110), le secondaire qualifiant (907.927) et universitaire (357.000).

Le ministre a également cité les chantiers prioritaires de l’année 2010-2011, notamment le renforcement des capacités des ressources humaines, la poursuite des efforts d’incitation des élèves à s’inscrire dans les branches techniques et scientifiques, la promotion de l’excellence, la mise en place d’une approche intégrée pour l’optimisation du temps scolaire dans les établissements scolaires, outre la révision des cursus scolaires et la mobilisation sociale autour de l’école, la mise en adéquation de la formation avec les besoins du marché de l’emploi et, enfin, l’amélioration de la gouvernance et de l’autonomie des universités.

 

Commentaires