M. Akhchichine plaide pour l’accélération du rythme de réalisation du plan d’urgence

M. Akhchichine plaide pour l’accélération du rythme de réalisation du plan d’urgence

183
0
PARTAGER

« Le département de l’enseignement a mis en place, au titre de la deuxième année de mise en Âœuvre du plan d’urgence, un programme d’action intense, tendant à consolider les acquis et accélérer le rythme de réalisation, suivant des priorités adaptées aux exigences de l’étape actuelle », a dit le ministre, qui présidait le dixième conseil d’administration de l’académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Fès-Boulemane.

Parmi ces priorités, M. Akhchichine a cité la promotion de la gouvernance de l’établissement scolaire et de son administration pédagogique, notant, dans ce sens, que « chaque établissement doit être doté de son propre plan d’urgence et d’une administration pédagogique qualifiée, motivée et disposant des moyens nécessaires ».

Une autre priorité, non moins importante, consiste, selon le ministre, en la meilleure exploitation possible du temps scolaire, étant donné son importance dans l’amélioration du rendement et de la qualité de l’enseignement.

Relevant que le bilan d’étape de l’application du plan d’urgence reste « encourageant », le ministre a souligné que l’ensemble des acteurs du secteur sont appelés à faire preuve de davantage de vigilance, de mobilisation et de concertation, pour parachever le processus de réformes, selon le calendrier initial et les objectifs y assignés.

Pour sa part, le directeur de l’AREF Fès-Boulemane, M. Mohamed Ould Dadda est revenu sur les grands traits de l’année scolaire 2009-2010, ainsi que les indicateurs de l’actuelle rentrée scolaire, soulignant au passage que la majorité des projets programmés « vont bon train ».

Pour accélérer la cadence de réalisation des projets d’enseignement dans la région, M. Ould Dadda a indiqué qu’un budget de plus de 300 millions de DH a été débloqué, au titre de l’année 2011, dans le cadre du plan d’urgence.

Ces montants se répartissent entre les pôles de l’élargissement de la scolarité (198,64 MDH), de la gouvernance (7,75 MDH) des ressources humaines (16,22 MDH) et le pole pédagogique (78,15 MDH), a-t-il poursuivi.

Cette session, la deuxième au titre de l’exercice 2010, a vu la présentation et l’approbation des projets du règlement interne du conseil d’administration de l’AREF Fès-Boulemane et celui de la restructuration organique de l’académie et de l’ensemble des délégations.

Il a été aussi procédé, lors de cette session, qui s’est déroulée notamment en présence du wali de la région Fès-Boulemane, gouverneur de la préfecture de Fès, M. Mohamed Rherrabi, à la signature d’une convention de partenariat entre l’AREF Fès-Boulemane et l’organisation du permis de conduire international pour ordinateur (ICDL AMR).

 

Commentaires