M. Ameur dévoile à Milan de nouvelles pistes en matière de gestion...

M. Ameur dévoile à Milan de nouvelles pistes en matière de gestion des affaires de la communauté marocaine à l’étranger

156
0
PARTAGER

– E.S : Amina BENLAHSEN -

Cette approche, qui vise à associer pleinement la communauté marocaine à l’étranger à l’œuvre de développement menée au Royaume, devient incontournable eu égard aux mutations que cette composante de la société marocaine a connues elle même, a indiqué M. Ameur lors d’une réunion avec les compétences marocaines en Italie.

Le ministre a souligné que cette vision a été élaborée sur la base de quatre éléments essentiels: le nombre en constante progression des Marocains du monde qui a plus que triplé en un laps de temps assez réduit (en Italie et en Espagne à titre d’exemple), le choix fait par nombre de ces derniers de s’établir de manière permanente dans leurs pays d’accueil, la vulnérabilité sociale et économique de certaines catégories de la communauté du fait de la crise économique mondiale et ses incidences, et la composition même de cette communauté, qui recèle désormais un nombre important de compétences.

Pour M. Ameur, le défi consiste pour l’heure à trouver l’équilibre pour « accompagner l’enracinement de ces ressortissants marocains à l’étranger sans déracinement » et à les aider à réussir leur intégration dans les pays d’accueil tout en préservant leur identité et leur attachement à leur pays.

La migration et un facteur de développement qui doit être profitable aussi bien aux pays d’origine qu’aux pays d’accueil, à condition qu’elle soit encadrée par de véritables accords de co-développement et de partenariat, a observé le ministre en appelant les membres de la communauté marocaine à jouer un rôle de pont afin de contribuer au renforcement des relations entre l’une et l’autre parties.

M. Ameur a invité également les compétences marocaines en Italie à engager une réflexion profonde sur la manière de contribuer à cette nouvelle dynamique aux bienfaits certains pour tous, citant les expériences concluantes menées dans d’autres pays, tels que l’Allemagne, la France ou le Canada.

Il a rappelé dans ce même cadre les importantes réformes en cours actuellement au Maroc, à leur tête la réforme constitutionnelle annoncée par SM le Roi Mohammed VI dans le discours du 9 mars, qui exigent la mobilisation et l’engagement de toutes les compétences nationales y compris celles en dehors du pays.

La réunion a été marquée par un débat fructueux avec les compétences présentes qui ont soulevé différentes questions les intéressant tout en exprimant leur adhésion totale aux propositions formulées aussi bien par M. Ameur que par l’ambassadeur du Maroc en Italie, M. Hassan Abouyoub, qui a qualifié cette rencontre de « rendez-vous de l’édification ».

Le diplomate a plaidé à cet égard pour une nouvelle méthodologie de travail destinée à permettre à la communauté établie en Italie d’accompagner les nouvelles mutations que connait le monde en général et le Maroc et l’Italie en particulier.

Les deux responsables, qui étaient entourés des consuls généraux du Maroc à Milan et à Turin, MM. Mohiedine El Kadiri et Noureddine Radhi, ont tenu, par la suite, une réunion élargie avec les membres de la communauté marocaine en Italie.

Au cours de cette réunion, le ministre a souligné que grâce à la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI et à la mobilisation de toutes les composantes de la nation, le Royaume est resté serein face aux événements que connaissent certaines régions du monde arabe. Mieux que cela, le pays a accéléré la cadence des réformes et est entré dans une ère nouvelle augurant un lendemain meilleur pour tous, a-t-il ajouté.

M. Ameur avait assisté, samedi, en compagnie de M. Ahmed Taoufiq Hjira, ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement de l’espace, à l’ouverture de la première édition du Salon de l’immobilier et de l’art de vivre marocains « SMAP Expo Milan », qui accorde une place de choix à la région Tadla-Azilal.

A l’occasion de cette manifestation, M. Hjira a assuré, dans une déclaration à la MAP, que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pourront bénéficier, au même titre que leurs concitoyens au pays, de l’offre de logement social lancée conformément aux hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, dans le cadre d’un plan s’étalant sur une période de dix ans (2010-2020).

Le « SMAP Expo Milan », qui se poursuivra jusqu’à lundi soir, met à la disposition des visiteurs, notamment des membres de la communauté marocaine, tout un éventail de prestations pour les aider à faire le meilleur choix et les orienter grâce à l’appui d’organismes bancaires et la présence d’agences immobilières et de notaires.

Des agences de voyages et de tourisme, des compagnies aériennes, maritimes et routières sont également à pied d’Âœuvre pour répondre aux différentes sollicitations.

Après l’étape milanaise, M. Ameur poursuivra, à partir de lundi, sa visite de travail en Italie par d’autres réunions avec les membres de la communauté marocaine et des associations les représentant à Turin (nord), Vérone (nord), Bologne (centre) Palerme (Sicile) et Rome (centre).

Lors de cette tournée, qui prendra fin le 1er mai, le ministre aura également une série d’entretiens avec les autorités locales italiennes.

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires