M. Ameur évoque à La Haye avec le gouvernement néerlandais les perspectives...

M. Ameur évoque à La Haye avec le gouvernement néerlandais les perspectives de partenariat pour une meilleure intégration de la communauté marocaine

259
0
PARTAGER

La première journée de cette visite, qui se poursuivra jusqu’au 18 mars courant, a été consacrée aux entretiens avec les responsables gouvernementaux néerlandais chargés des affaires de la migration et de l’intégration.

Dans ce cadre, le ministre marocain s’est entretenu respectivement avec M. Gerd Leers, ministre de l’Immigration et de l’Asile, et M. Piet Hein Donner, ministre de l’Intérieur chargé de l’Intégration.

Lors de ces entretiens, les deux ministres néerlandais ont affirmé que la communauté marocaine est, dans sa quasi-totalité, bien intégrée dans la société d’accueil, qu’elle y participe activement à la vie publique et joue un rôle considérable dans son développement socio-économique et son enrichissement culturel.

Cette réussite, ont-ils estimé, ne peut être occultée par les quelques problèmes liés à la résidence illégale ou aux difficultés d’intégration que rencontre une infime minorité des jeunes issus de la migration.

Les efforts du Maroc pour juguler la migration clandestine vers l’Europe ont été salués, au même titre que sa coopération exemplaire pour résoudre les cas isolés de résidents illégaux.

M. Ameur a, pour sa part, exprimé sa satisfaction devant le nombre considérable de domaines ou se manifeste la réussite exemplaire de l’intégration des ressortissants marocains aux Pays-Bas.

Il a également déclaré que le Maroc a conscience des difficultés rencontrées par une certaine catégorie de jeunes et a exposé ce que le Gouvernement marocain met en Âœuvre pour les aplanir.

Le ministre a affirmé que le Maroc et les Pays-Bas ont un intérêt à intensifier leur coopération pour optimiser l’usage fait de ce patrimoine humain qu’ils ont en partage.

Il a souligné la portée stratégique de l’action culturelle dans la mise en place des conditions d’une intégration sereine, tirant le meilleur parti possible de la double appartenance culturelle.

L’expérience des centres culturels à l’étranger que le Maroc met en place dans un certain nombre de métropoles mondiales, en accord et avec l’appui des autorités de ces villes, ouverts à la fois aux Marocains et aux nationaux de souche, est l’une des solutions envisageables pour lutter contre l’exclusion et le repli communautariste, a déclaré M. Ameur.

Le responsable marocain a également affirmé que l’essor imprimé au développement économique et humain au Maroc, conjugué à l’infléchissement de la courbe démographique, ne manquera pas d’instaurer un environnement propre à réduire, sinon à arrêter complètement, le flux migratoire des Marocains vers l’étranger à moyen terme.

Le ministre n’a pas manqué d’évoquer l’annonce historique faite par SM le Roi Mohammed VI d’entamer une profonde réforme du champ politique, qui assoit les bases d’un Maroc nouveau et dont l’aboutissement est une société plus juste et plus démocratique, offrant sa chance à chacun de ses citoyens.

A ce propos, M. Ameur a invité les deux ministres néerlandais à visiter le Maroc pour se rendre compte de la réalité du changement que connait le Royaume, faiblement reflété par les medias hollandais, de même que pour renforcer la connaissance mutuelle et la confiance nécessaires au déblocage des problèmes en suspens entre les deux pays. Une commission mixte sera d’ailleurs créée à cet effet.

M. Ameur était accompagné lors de ces entretiens par l’ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas, M. Jawad El Himdi.

Au cours de son séjour, M. Ameur devra rencontrer la communauté marocaine résidant dans les circonscriptions consulaires d’Amsterdam, Rotterdam, Utrecht et Den Bosch.

Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de communication avec les membres de la communauté marocaine à l’étranger, sera également l’occasion de faire part des récentes dispositions gouvernementales prises en faveur de la communauté marocaine.

En marge de cette visite, le ministre tiendra des séances de travail avec les autorités gouvernementales et locales néerlandaises, ainsi qu’avec les maires des villes visitées. Ces entretiens intéresseront principalement, la consolidation de la coopération bilatérale, notamment dans le domaine culturel, pour la promotion de la condition de la communauté marocaine résidant aux Pays-Bas.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires