M. Ameur: Les MRE contribueront au façonnement du Maroc de demain

M. Ameur: Les MRE contribueront au façonnement du Maroc de demain

142
0
PARTAGER

Le ministre, qui s’exprimait à l’ouverture du 2è Congrès des compétences maroco-allemandes (DMK), a souligné que le projet de réforme constitutionnelle ambitieux, annoncé par SM le Roi Mohammed VI dans le discours du 9 mars, ne peut se faire sans la mobilisation de toutes les compétences des acteurs économiques et sociaux y compris ceux évoluant en dehors du pays.

M. Ameur a passé en revue, devant les participants à ce congrès, les fondements majeurs de cette réforme constitutionnelle contenus dans le discours royal, dont la consolidation du rôle du Parlement et ses contributions, le renforcement du statut du Premier ministre, la consolidation du principe de séparation et d’équilibre des pouvoirs, la volonté d’ériger la Justice au rang de pouvoir indépendant et la concrétisation constitutionnelle de la régionalisation.

Selon le ministre, les citoyens marocains vivant à l’étranger constituent des acteurs de coopération à part entière. Du fait de leur double référence, ils détiennent un avantage comparatif en tant que médiateurs entre les cultures, les pratiques et les savoirs leur permettant ainsi de participer tant au développement local que national des pays d’accueil et d’origine.

Cette rencontre est la meilleure preuve de la volonté collective de répondre de manière claire et insistante et d’assurer la continuité de cette dynamique, a-t-il ajouté, saluant les initiatives multiples des Marocains du monde, qui ont grandement contribué à la réduction de la vulnérabilité sociale et économique de certains groupes dans diverses régions du pays.

Et M. Ameur de poursuivre que les Migrants marocains sont devenus un potentiel de compétences hautement qualifiées qui est appelé à contribuer d’une manière efficace et efficiente à la mise en oeuvre du programme de gouvernement dans plusieurs domaines, rappelant que le Maroc considère la migration comme un phénomène positif et un facteur de développement qui doit être profitable aux pays d’origine comme aux pays d’accueil, à condition qu’elle soit encadrée par de véritables accords de co-développement.

Il s’agit d’orienter les énergies et potentialités que recèlent les milieux de la migration vers le développement de leur pays d’origine, a-t-il ajouté, soulignant que cette coopération aura le mérite d’ancrer le Maroc davantage dans le processus de développement et de modernité dans lequel notre communauté expatriée jouera certainement un rôle de trait-d’union entre le Maroc et les pays d’accueil.

M. Ameur a également souligné que dans un souci de mettre en valeur la participation de la diaspora marocaine aux chantiers lancés par le Maroc, le ministère de la communauté marocaine résidant à l’étranger a établi un programme d’action ayant pour objectif l’optimisation de la contribution des Marocains du Monde au développement économique, social et humain de leur pays.

L’un des axes prioritaires de ce programme, a-t-il expliqué, traite le volet relatif à la contribution agissante des associations des MRE dans la mobilisation des ressources et compétences marocaines issues de l’immigration pour mener à bien des actions de solidarité socioéconomique dans les différentes régions du Royaume.

Selon le ministre, la mise en valeur des initiatives conduites par les MRE est intimement liée à une revalorisation de la situation du migrant lui-même, expliquant que la reconnaissance de la nouvelle qualité d’acteur de développement passe forcement par l’application des politiques d’intégration favorables au Migrant dans le pays de résidence.

La mobilisation des compétences marocaines établies en Allemagne afin qu’elles puissent apporter leur pierre à l’édifice du Maroc développé et moderne est l’un des objectif du 2è Congrès des compétences maroco-allemandes (DMK), initié par le Réseau des compétences germano-marocain sur le thème: « Le réseau des compétences marocaines en Allemagne, partenariat pour l’intégration et la coopération au développement ».

Il se veut une occasion de partager idées et expériences avec les représentants des milieux politiques et économiques ainsi que ceux de la société civile, allemands et marocains, et de mener des réflexions sur les projets réalisés par le Réseau dans les domaines de l’intégration et de la coopération au développement.

Parrainée conjointement par le Land Rhénanie Septentrionale-Westphalie, le ministère chargé de la communauté marocaine résidant à l’étranger et l’Ambassade du Maroc à Berlin, le congrès sera aussi l’occasion de passer en revue les projets de codéveloppement lancés au lendemain de la première rencontre du réseau DMK, qui a eu lieu à Fès en novembre 2009.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires