M. Azoulay: Les mutations que connaît le monde arabe apporteront des réponses...

M. Azoulay: Les mutations que connaît le monde arabe apporteront des réponses aux questions politiques mal gérées par le passé

211
0
PARTAGER

Dans un entretien publié samedi par le journal égyptien « Al Yaoum Assabii », M. Azoulay a souligné que ces mutations donneront aussi un nouvel élan pour un avenir meilleur et prometteur pour les deux rives de la Méditerranée et l’ensemble de la région.

On assiste aujourd’hui à une reconstitution globale de la scène idéologico-politique avec un rôle agissant des jeunes qui imposent leur valeurs et visions, a-t-il dit, soulignant que ces éléments suscitent optimisme et confiance quant au renouvellement du dynamisme politique dans la région à la faveur de ces changements qui constituent un fondement essentiel pour un avenir prometteur pour tous.

« Dans le contexte de ce mouvement que nous vivons tous aujourd’hui dans le monde arabe et à l’étranger, l’Occident a découvert que la démocratie s’écrit en langue arabe, la dignité est l’œuvre des Arabes et musulmans et que la justice est un patrimoine commun », a encore relevé M. Azoulay, soulignant qu' »une nouvelle scène s’impose aujourd’hui pour un avenir meilleur ».

Il a par ailleurs écarté tout impact des groupes radicaux qui ont émergé au lendemain de certaines révolutions arabes notamment en Egypte sur le dialogue des civilisations, rappelant la déclaration du mufti d’Egypte Ali Gomoa, qui a indiqué que la centralité de l’Islam dans la démocratie égyptienne était aussi celle d’un pilier pour la liberté et la tolérance loin de toute forme d’exclusion, de haine ou de violence.

M. Azoulay a fait remarquer que l’hostilité à l’Islam est devenue aujourd’hui inacceptable, appelant à la conjugaison des efforts pour dénoncer et lutter contre cette image détériorée qu’a l’Occident de l’islam.

Le président de la Fondation Anna Lindh a en outre affirmé que la cause palestinienne reste et restera toujours une question centrale devant être traitée avec ambition, innovation et équité, estimant que ce qui se passe aujourd’hui dans le monde appelle à la vigilance et à la révision des positions afin de se rattraper et donner une véritable chance à la réalisation de la paix.

M. Azoulay avait pris part récemment au Caire à la première édition de l’Arab West Media Dialogue Forum, aux côtés d’Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, Mme Gunilla Carlsson, ministre suédoise du développement et de la coopération Internationale, Jorge Sampaio, Haut représentant de l’ONU pour l’Alliance des civilisations et de Trinidad Jiménez, ministre espagnole des Affaires étrangères.

Dans une allocution lors de cette rencontre, M. Azoulay a mis en relief la modernité et l’universalité des valeurs qui « sont la clé de voûte du renouveau politique, social et culturel qui se met en place dans le monde arabe », estimant que désormais, « c’est l’histoire qui sonne aux portes des Arabes et des Occidentaux pour une remise à niveau profonde de leurs relations ».

Pour sa part, M. Moussa s’est félicité du rôle joué par M. André Azoulay à la tête de la Fondation Anna Lindh en vue de jeter des passerelles entre les cultures et les sociétés arabes et occidentales.

Tenu sous le thème « Nouvelle ère des relations arabo-occidentales », l’Arab West Media Dialogue Forum » est organisé en partenariat entre la Ligue arabe, la Fondation Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, la fondation Media Tenor, l’institut suédois en Alexandrie et l’Alliance des civilisations de l’ONU.

La conférence a enregistré la participation de professionnels des médias, de décideurs et d’académiciens arabes, européens et nord-américains qui se sont penchés sur les transformations en cours dans la région et leurs répercussions sur les relations culturelles intra et inter-sociétés.

 

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires