M. Benzakour s’entretient avec les ambassadeurs de Suède et du Danemark sur...

M. Benzakour s’entretient avec les ambassadeurs de Suède et du Danemark sur l’évolution de l’institution du médiateur

117
0
PARTAGER

Au cours de ses entretiens avec l’ambassadeur de Suède au Maroc, Mme Anna Hammargren, et l’ambassadeur de Danemark à Rabat, M. Lars Vissing, M. Benzakour a souligné que « l’évolution de l’institution du Médiateur est illustrée par le renforcement de ses interventions, ses moyens d’influence, l’évolution de ses structures tant au niveau central que régional et local », a indiqué un communiqué de l’institution du médiateur.

Il a souligné que l’institution du Médiateur intervient auprès de l’administration à la suite de plaintes des administrés marocains ou étrangers, à condition de respecter les règles juridiques, les principes de justice et d’équité.

M. Benzakour a, aussi, précisé que le Médiateur « en tant que force de proposition », a pour objectif d' »enraciner les valeurs de la transparence, de la moralisation et de la gouvernance dans la gestion des services publics et à simplifier les procédures et les mesures administratives afin de faciliter l’accès des sujets marocains aux prestations de l’administration, aux informations dans les meilleures conditions ».

M. Benzakour a également tenu à rappeler les différentes activités parallèles menées par l’institution, notamment les relations de coopération, l’échange d’expériences, la qualification, la formation des ressources humaines travaillant aux institutions de médiation, surtout au niveau méditerranéen et africain.

Il a évoqué l’initiative entreprise par le Maroc pour renforcer les institutions de médiateurs et d’ombudsman qui a abouti à l’approbation par l’assemblée générale de l’ONU d’une recommandation présentée par le Royaume dans ce sens.

M. Benzakour a rappelé le contexte national dans le cadre duquel l’institution du Médiateur a été créée, les raisons de sa création, ses références historiques, insistant sur l’évolution qu’elle a connue, les réformes profondes que le Maroc a connues, notamment au niveau de la constitution qui a insufflé une forte impulsion à l’institution du médiateur, renforçant ses compétences, ses moyens d’intervention, son cadre organisationnel dans le but de garantir la protection des droits de l’Homme et de renforcer les principes de la bonne gouvernance.

En ce qui concerne la coopération entre l’institution du Médiateur et l’ombudsman danois, M. Benzakour s’est déclaré disposé à développer les relation entre les deux institutions à travers la poursuite de la mise en oeuvre de la convention de coopération et de partenariat conclue entre les institutions de l’ancien Diwan Al Madhalim et l’ombudsman parlementaire du Danemark.

Pour sa part, M. Vissing a mis l’accent sur l’importance de la mise en oeuvre des clauses de la convention précitée à travers la réalisation de programmes pratiques au diapason des intérêts des deux institutions.

L’ambassadeur du Danemark a exprimé son soutien au volet relatif à la formation à travers la présentation de l’expérience à la session qui va être organisée par l’institution au profit des collaborateurs d’ombudsman, membres de l’association des ombudsman méditerranéens en décembre prochain, un premier pas vers la mise en oeuvre de la convention conclue entre les deux institutions.

De son côte, l’ambassadeur de Suède au Maroc, Mme Anna Hammargren a manifesté un intérêt majeur pour les différentes réalisations, les réformes que connaît le Royaume du Maroc.

Le président de l’institution du Médiateur du Royaume du Maroc et l’ambassadeur de Suède au Maroc ont convenu de poursuivre la coopération, la consultation, le recours aux experts de Suède pour contribuer à l’encadrement de sessions de formation organisées par l’institution du Médiateur à Rabat.

 

 

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires