M. Biadillah s’entretient avec une délégation du Conseil des Affaires des Partis...

M. Biadillah s’entretient avec une délégation du Conseil des Affaires des Partis Politique au Soudan

168
0
PARTAGER

Lors de cette rencontre, M. Biadillah s’est félicité de l’excellence des relations bilatérales, s’attardant sur la coopération entre les institutions législatives des deux pays, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.

Il a également saisi l’occasion pour mettre l’accent sur les reformes profondes entreprises dans divers domaines par le Maroc depuis une décennie sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. Ce chantier de réformes, a-t-il fait observer, a été couronné par le discours royal du 9 mars dernier dans lequel le souverain annonce l’amendement de la constitution, ce qui permettra d’ouvrir de nouveaux horizons en matière de démocratisation du pays et son développement.

M. Biadillah a rappelé que le Maroc a choisi, depuis l’aube de l’indépendance, le pluralisme politique, a interdit le système du parti unique, est s’est distingué en-cela en Afrique du Nord et dans le monde arabe, ce qui singularise le Royaume sur le plan politique par rapport à d’autres pays où des voix se sont élevées pour revendiquer la liberté, le pluralisme et la démocratie.

Concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, M. Biadillah a souligné l’importance de l’initiative marocaine d’autonomie dans les provinces du sud dans le cadre de la souveraineté du Royaume, mettant l’accent sur le rôle de cette initiative qui contribuera à la création d’un Maghreb complémentaire, influent, efficient et en mesure de favoriser, la paix, la stabilité la consolidation de la coopération, le développement durable et la coopération, de concrétiser le développement dans les pays de sud et de lutter contre terrorisme, la criminalité et le trafic d’êtres humains et de drogue.

De son côté, M. Othman Mohamed Moussa, membre du CAPP et juge à la Cour suprême du Soudan, a indiqué que cette visite vise à s’enquérir de l’expérience des partis politiques marocains en matière démocratique et de bénéficier de l’expérience du Maroc en matière de réformes.

Après avoir évoqué la spécificité de l’expérience politique soudanaise, M. Moussa a précisé que son pays veille à consolider l’édifice démocratique et garantir l’alternance pacifique du pouvoir.

Le responsable soudanais a, par ailleurs, souligné la nécessité de renforcer les liens de coopération, d’amitié et de partenariat entre les institutions législatives et politiques des deux pays.

MAP________________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires