M. Birou préside la cérémonie d’installation du nouveau président de l’université Mohammed...

M. Birou préside la cérémonie d’installation du nouveau président de l’université Mohammed premier d’Oujda

249
0
PARTAGER

Dans une allocution à cette occasion, M. Birou a félicité le nouveau président pour la confiance placée en lui par SM le Roi Mohammed VI, mettant en avant ses compétences et la riche expérience qu’il a cumulée tout au long de son parcours professionnel.

Il a par la même occasion exprimé, en son nom et au nom de la famille de l’enseignement supérieur, ses remerciements et sa gratitude au président sortant, M. Mohammed El Farissi, pour ses actions louables et ses efforts visant à faire de l’UMP un établissement moderne et ouvert sur son environnement socio-économique.

Rappelant que la nomination du nouveau président s’inscrit dans le cadre des dispositions de la loi 01.00 portant organisation de l’enseignement supérieur, le secrétaire d’Etat a souligné que l’université marocaine a connu durant cette dernière décennie une révolution douce dans ses modes de gouvernance et de management et que le programme d’Urgence 2009-2012 a mis fin au mode de gestion basé sur les moyens et jeté les bases d’un autre mode fondé sur le rendement.

Il a mis l’accent, dans ce sens, sur les grands chantiers de réforme initiés dans le cadre des contrats de développement universitaire signés le 6 octobre 2009 sous la présidence effective de SM le Roi, faisant remarquer que l’approche contractuelle a favorisé la consécration des principes de l’autonomie, de la responsabilité et de l’évaluation et permis de faire le suivi des réalisations accomplies au niveau des différentes universités du Royaume.

Et M. Birou de souligner que le bilan des réalisations, après la mise en oeuvre de ces contrats, est « très positif » puisque les objectifs tracés dans le programme d’urgence ont été atteints, relevant notamment que le nombre des étudiants au niveau national est passé de 344.123 durant l’année universitaire 2007-2008 à 432.744 en 2010-2011 (+26pc), alors que le nombre de licences professionnelles et de masters spécialisés a progressé, entre les années 2008-2011, respectivement de 73 pc et 62 pc.

Il a également mis l’accent sur l’importance accordé au renforcement de la recherche scientifique avec la création de nouveaux centres d’études et l’amélioration des prestations sociales au profit des étudiants, estimant toutefois que des défis restent à relever pour être en phase avec les exigences de l’étape à venir.

Parmi ces défis, il a cité le nombre croissant de bacheliers, l’adaptation de l’offre de formation universitaire aux besoins sociaux et de développement et la contribution de l’université à l’opérationnalisation du projet de la régionalisation élargie.

« Le nouveau président est appelé à relever les défis et poursuivre les chantiers lancés par son prédécesseur dans le respect total des engagements de l’université dans le cadre du programme d’urgence, dans le but de faire de l’UMP d’Oujda un établissement plus moderne, dynamique et innovant », a dit M. Birou.

De son côté, le nouveau président a indiqué que, dans la continuité des réalisations accomplies jusqu’à présent, l’UMP se doit de mettre en place une stratégie cohérente qui s’inscrit dans le long terme.

Elle se doit également de mettre à niveau ses structures et ses espaces d’accueil, d’adapter son offre aux exigences du travail, d’améliorer son attractivité et son image, de s’ancrer davantage dans son environnement, de participer activement au développement et de gagner en autonomie, a-t-il dit.

Et de poursuivre que « le projet de développement, que nous comptons mettre en place en collaboration avec tous les acteurs internes et externes de l’université, ambitionne de participer activement au développement économique, social et culturel de notre pays, et en particulier à celui des régions de l’Oriental et d’Al Hoceima, de mettre en oeuvre le contrat-programme liant l’UMP et l’Etat, de préparer la phase suivante (après 2012) sur de bonnes bases, et de rendre cette honorable cette institution rayonnante et compétitive.. ».

Composé de neuf établissements (7 à Oujda, 1 à Nador et 1 à Al-Hoceima), l’UMP propose une offre de 136 formations dont 81 (soit 49 pc) sont professionnalisantes, a précisé pour sa part le président sortant, ajoutant que l’effectif des étudiants s’élève à 29.569 et celui des lauréats (2009-2010) à 3.400, alors que le nombre de conventions de partenariat signées par l’université est de 173.

Le nouveau président de l’UMP a occupé plusieurs fonctions, notamment enseignant chercheur et chef du département Hydraulique à l’Ecole Hassania des Travaux Publics, enseignant chercheur à l’école Mohammedia des ingénieurs, consultant et chercheur associé au LPEE durant 12 ans, chargé de mission auprès du ministre de l’Education nationale, en tant que chef de projet dédié à la mise à niveau des établissements scolaires dans le cadre du programme d’urgence 2009-2012.

 

MAP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires